Santé

Arnaud Fontanet décrit une situation “très bonne” mais “instable”

Les épidémiologistes et les membres du Conseil scientifique attirent l’attention sur BFMTV lorsque de bonnes conditions épidémiologiques peuvent favoriser l’atténuation.

A noter que, selon le Pr Arnaud Fontanet, sa santé est “très bonne” mais “pas encore stable”. Invités sur le plateau de BFMTV ce mercredi, les épidémiologistes et membres du Conseil scientifique ont à plusieurs reprises attiré l’attention lorsque la température a chuté.

« Nous sommes dans une période où nous bénéficions aujourd’hui de conditions climatiques favorables, ce qui rappelle un peu les conditions climatiques lorsque nous disions ne pas les contenir fin septembre 2020. Aux écoles, collèges, professionnels. Et je ne pense pas que le La situation épidémiologique est encore stable, car ce n’est pas un scoop, mais l’automne arrive, la température baisse et les fenêtres se ferment.”

Le professeur Fontanet estime qu’il faudra certainement “4 à 6 semaines” pour voir comment la pandémie va évoluer au début de l’automne.

“Accepter l’idée que des mesures peuvent être prises”

En plus des températures plus basses, l’efficacité de la vaccination diminue au fil des mois, mais surtout, il y a encore une certaine partie de la population où le virus peut continuer à circuler : la population générale non vaccinée, 15%. n’ont pas été vaccinés et ceux de moins de 12 ans qui n’ont pas été vaccinés du tout.

De plus, les épidémiologistes interrogés sur le retrait des masques dans les écoles élémentaires de premier cycle avec une incidence inférieure à 50 ont estimé que cela devrait toujours être fait dans les bonnes conditions.

“Pour toutes les mesures en cours de mise en place, il y aura des problèmes pour les réduire, car l’intérêt de contrôler l’épidémie grâce à la vaccination était de pouvoir retirer les mesures une à une. Elle a une incidence très faible, c’est ce qui a été proposé ici, il faut continuer à mesurer la circulation du virus dans la population », énumèrent les épidémiologistes avant de tirer une conclusion : « Si la situation a changé et c’est la raison X ou Y, l’épidémie a repris et il faut accepter l’idée qui s’est retirée des mesures peuvent être prises.”

Selon lui, la situation est “très compliquée”. Car la santé suggère de sortir de la crise et de réduire les contre-mesures, même si le retour en arrière est toujours possible. Le professeur Fontanet conclut par une bonne nouvelle, mais grâce à la vaccination, “je ne pense pas que la reprise de l’épidémie nous entraînera dans une vague de l’ampleur de ce qu’elle était avant”.

Arnaud Fontanet décrit une situation “très bonne” mais “instable”

Source link Arnaud Fontanet décrit une situation “très bonne” mais “instable”

Back to top button