Auto

auto. 403, une Peugeot solide qui a fait le bonheur de la famille

Dessinée par Pininfarina, la Peugeot 403 affiche de belles proportions et une ligne rassurante loin de l’américanisme de la maison Simca et de l’avant-garde de Citroën.

L’ancienne maison Peugeot s’appuie sur la bourgeoisie pour assurer le succès de sa nouveauté. En raison de la force de cette idée de robustesse, la 403 était programmée pour devenir un usager de la route, surtout depuis 1961 lorsqu’elle a reçu le célèbre Indenaire Diesel, représentant commercial et compagnon de taxi.

C’est la version essence qui plaît à la classe ouvrière, et c’est plus économique à l’achat.

Modeste “travailleur”

La 403 est d’abord apparue sous la forme d’une berline à toit ouvrant équipée d’un moteur de 8 CV d’une cylindrée de 1 468 cm3. Avec sa boîte de vitesses à 4 rapports (quatrième en overdrive pour économiser du carburant), la 403 développe 58 chevaux.

La deuxième version moins chère (7 CV) récupère 203 blocs de 1290 cm3. 403-7 produit 42 ch. Elle est reconnaissable à sa calandre simplifiée et à sa finition dépouillée : pas de pare-chocs, pas de déflecteur de vitre avant, pas de toit ouvrant.

Les deux voitures disposent de deux banquettes à l’avant et à l’arrière, pouvant accueillir jusqu’à six personnes, conducteur compris.

Séjour en famille

En 1956, Peugeot a lancé le break 403, qui avait un empattement plus long de 24 cm, avec une berline de pointe de 4,47 m et un break 403 de 4,61 m. Le toit est soulevé sur toute la longueur pour maintenir la ligne fluide de la berline.

Dans ce récent pamphlet (break arrêté en 1962), il n'y a pas de banquettes à l'avant, mais des sièges couchettes. Le summum du luxe à l'époque, mais dormir dessus était un autre défi... Photo DR

Dans ce récent pamphlet (break arrêté en 1962), il n’y a pas de banquettes à l’avant, mais des sièges couchettes. Le summum du luxe à l’époque, mais dormir dessus était un autre défi… Photo DR

Lorsque le banc est replié, il atteint un volume effectif de 1,6 m3 de près de 2 m de long. C’est très pratique pour les professionnels, mais Peugeot a pensé à tout. La luxueuse version familiale avec deux sièges rabattables peut accueillir 7 ou 8 personnes, selon le choix de sièges séparés à l’avant ou en banquette.

Famille, elle t’aime

Si le coffre est bien accueilli, la roue de secours (dans le tiroir) violera la capacité. Ne vous inquiétez pas, Maker OLD met à votre disposition une magnifique galerie pour apporter votre matériel nécessaire pour les vacances. Il ne reste plus beaucoup de wagons à malle, il est donc très pratique d’avoir un break familial.

Plus grand espace ? Les remorques à bagages sont devenues un accessoire indispensable et seront bientôt remplacées par des caravanes plus petites. Evidemment, il ne faut pas s’attendre à des performances époustouflantes…

Travailleur honnête

Bien que moins violente dans la version 8 CV, la 403-7 peut rapidement hurler sur les côtes. La vitesse maximale de la berline 8CV était de 135km/h. Tel un break, le 7 peut atteindre les 110km/h.

Sur la route des vacances, la 403 fait tourner prudemment le train du Sénateur grâce à un moteur assez silencieux. La suspension compatissante a assuré un voyage confortable interrompu par le refrain chanté par les enfants sur les sièges arrière.

Des années de service pour un entretien minimal ont fait la réputation de la solidité de la 403.

auto. 403, une Peugeot solide qui a fait le bonheur de la famille

Source link auto. 403, une Peugeot solide qui a fait le bonheur de la famille

Back to top button