Mode de vie

Ballet de Monte Carlo joue une version moderne de Coppelia devant le grand public

Poster 19/04/2021 17:51

mettre à jour 19/04/2021 17:51

Durée de la vidéo: 1 minute.

Article rédigé par

Télévision France

Ecrire la culture

Les Ballets de Monte-Carlo se produiront du 16 avril au 4 mai. C’est un vrai défi de santé. A l’ère de l’intelligence artificielle, 450 chanceux ont pu participer à la version moderne du célèbre ballet du 19ème siècle “Coppelia”.

Les 450 spectateurs présents à Monaco Culture Island le 16 avril de cette année sont privilégiés. Ils ont pu participer à la représentation du Ballet de Monte-Carlo.

Ces deux amis de Menton (Alpes Maritimes) en sont conscients. Ils ne voulaient pas rater cette occasion spéciale. “Cela change d’avis et trouve l’accès à une culture qui nous manque tellement que la France n’a plus.”, Je vais vous expliquer l’un d’entre eux. Ils font donc partie des 450 chanceux qui ont suivi les performances de 50 danseurs et interprété Coppél-iA.

Une version moderne du célèbre ballet du 19e siècle composé par Arthur Sunreon. Cette mise en scène de Jean-Christophe Maillot est prévue dans un futur proche et entrera dans le monde de l’intelligence artificielle. Comme la version originale, l’amour entre Swan Hilda et Franz est entravé lorsque ce dernier tombe amoureux d’un être artificiel. Mais cette fois, le jeune homme n’est pas une poupée vivante, mais un sort d’automate.

Un spectacle d’une heure et 42 minutes et une vraie joie pour 50 danseurs piégés à Monaco faute de performances à l’étranger. “Je suis content d’être à nouveau sur scène. Même si le public était petit, j’étais heureux de danser et de retrouver le public.”Dit Lou Bain, danseur au Ballet de Monte-Carlo.

La salle n’était remplie qu’au tiers de sa capacité le 16 avril. Le public devait respecter certaines règles. Il fallait donc occuper un siège sur deux. Même un couple ne pouvait pas s’asseoir côte à côte. Les artistes sont autorisés à subir un test PCR une fois par semaine et à se produire.

«Il y a de belles choses et des choses un peu effrayantes en même temps. Il y a un sentiment tragique de dimension autour de nous. Les annonces disant aux gens de sortir les uns après les autres blessent un peu la joie naturelle que nous pouvons faire.Confesse Jean-Christophe Maillot, chorégraphe et directeur du Ballet de Monte-Carlo.

Mais lorsque ces contraintes ont été supprimées, la magie a fonctionné. Dans la salle, la pandémie semblait presque oubliée devant la grâce des danseurs. Un moment magique comme si vous étiez piégé dans le temps.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Ballet de Monte Carlo joue une version moderne de Coppelia devant le grand public

Source link Ballet de Monte Carlo joue une version moderne de Coppelia devant le grand public

Back to top button