Mode de vie

Bas-en-Basse.Re-cultiver la lutte pour l’emploi au bord de l’eau

Quel est le but de votre association ?

« Dans la foulée, Jardin de Cocagne a été créé en 2012. Le contrat « Atelier d’insertion professionnelle » facilite le retour à l’emploi des personnes ambitieuses et propose des contrats de travail à temps partiel pour des durées de 6 à 20. Offres. Quatre mois. Elle s’accompagne d’un encadrement personnalisé renforcé, permettant à chacun d’identifier et de développer ses compétences, de construire des projets spécialisés et de mener une recherche d’emploi. L’association s’articule autour de deux types d’activités : le maraîchage et le maraîchage bio et l’entretien des espaces verts. “”

Combien de membres avez-vous et combien en employez-vous ?

« On compte près de 300 adhérents et 300 paniers sont livrés chaque semaine. 25 à 30 personnes sont employées toute l’année. La livraison se fait par Aurec-sur-Loire, Beauzac et Saint-Maurice-Bas-en-Basse. Elle se tiendra à Maurice-de-Lignon, Monistrol-sur-Loire, Saint-Sigorène, Saint-Didier-en-Vray, La Seauve-sur-Smaine…”

Comment fonctionne la livraison de légumes bio ?

« Nous produisons des légumes de saison bio. Ils sont cultivés par des salariés qui ont des difficultés d’accès à l’emploi. Ces légumes sont vendus sous forme de paniers hebdomadaires distribués localement. Nous préparons des paniers pour nos adhérents pendant 46 semaines par an. Chaque semaine, nous vous envoyons la composition du panier avec la recette quelques jours avant la livraison. Cueillis à la main, goût et valeur nutritionnelle. Nous vous proposons un assortiment de légumes frais mûrs à entretenir. La composition du panier change chaque semaine, vous donnant la possibilité de découvrir environ 60 légumes différents chaque année .

téléphone. 06.29.25.30.17 ou 04.71.58.44.18. Site : aufildeleau43.fr

Bas-en-Basse.Re-cultiver la lutte pour l’emploi au bord de l’eau

Source link Bas-en-Basse.Re-cultiver la lutte pour l’emploi au bord de l’eau

Back to top button