Mode de vie

BD. « Bœuf de la jungle », trafiquant de drogue pour les forêts tropicales

Les dommages criminels de la déforestation ne peuvent être ignorés. Surtout parce que ce n’est pas seulement lié aux forêts tropicales amazoniennes du Brésil. C’est ce que nous dit ce roman graphique et peut être décrit comme un utilitaire.

Celui-ci s’inspire de l’histoire d’Olivier Behra, passionné d’ethnobotanique (qui comprend l’étude des relations entre les plantes et les humains) impliqué dans plusieurs ONG. En l’occurrence, la mission dont il est ici question l’a conduit au centre de la forêt hondurienne. Il est habité par quelques communautés pacifiques, et dans certaines circonstances les lointains descendants d’esclaves abandonnés, en paix et en harmonie avec la nature.

Message clair et bouleversant

Cependant, ce groupe en bonne santé est gravement menacé par un réseau très riche de trafiquants de drogue. Ils sont toujours soucieux de laver les énormes ressources qui proviennent du marché inépuisable de la drogue et ont trouvé un moyen aussi efficace que destructeur. Ils ont coupé toutes les sections de la forêt pour créer des pâturages et l’ont utilisé pour reconstruire la véritable industrie du bétail.

Comprendre l’étendue des menaces tragiques là-bas, ajoutant qu’ils peuvent facilement trouver de la main-d’œuvre dans l’espoir d’échapper à la pauvreté et que les autorités n’interfèrent que très sporadiquement dans leurs actions. L’ordre naturel des choses.

Cette histoire est clairement exprimée de manière très pédagogique et montrée dans des lignes naïves et réalistes – non, ce n’est pas incohérent ici – Cyrille Meyer est certainement bouleversant d’Olivier Behra. Il ne fait aucun doute que le choix de la bande dessinée est un moyen d’élargir les personnes avec lesquelles elle est traitée.

En tout état de cause, elle confirme la pertinence de l’ensemble de la collection Témoins du Monde. Vous pouvez également le voir dans le volume précédent, qui mettait l’accent sur la lutte héroïque et simple des femmes kurdes. Le sujet est aussi différent que la touche graphique, mais l’esprit est le même, en pointant ces bouleversements qui menacent autant la société humaine que l’avenir de la planète.

Boeuf de la jungle , De l’histoire d’Olivier Behra. Scénario et dessin de Cyrille Meyer. Edition Steinkis-Témoins du Monde. 20 euros.

Dans la même collection : Fille du Kurdistan.Révolution féministe.. Scénario de Milene Sauroy. Dessin de Clément Ballup. Edition Steinkis-Témoins du Monde. 20 euros.

BD. « Bœuf de la jungle », trafiquant de drogue pour les forêts tropicales

Source link BD. « Bœuf de la jungle », trafiquant de drogue pour les forêts tropicales

Back to top button