Auto

Beauté américaine abordable à partir de 3000 euros

Après la fusion de Daimler et Chrysler en 1998, on pense souvent que le groupe allemand a complètement imposé cette vision aux Américains. C’est généralement vrai. La collaboration a évolué vers la suprématie teutonique, ce qui est devenu extrêmement intolérable pour le personnel de la marque américaine. Mais il ne faut pas croire qu’elle n’avait droit qu’à la technologie de seconde classe de Mercedes. Surtout, Chrysler a su continuer à s’auto-utiliser, notamment avec sa grosse berline 300C.

Le concept Chrysler 300C 2003, fidèle à 99 % à la version finale. Notez les grandes jantes chromées.

Introduite en 2003 et vendue en 2004, cette impulsion ne redonne pas, comme on le dit souvent, la plate-forme Mercedes Classe E W210. Pas même celui du W211 sorti en 2002 ! En fait, le 300C est basé sur la plate-forme LX, une évolution du LH utilisé dans son prédécesseur, le 300M traction. Heureusement, la LH est conçue pour s’adapter facilement à la propulsion arrière. Cela dit, la 300C utilise des éléments Mercedes du côté de la suspension.

La 300C définitive à côté du concept Kronos V10 de 1998 qui l'a inspirée.
La 300C définitive à côté du concept Kronos V10 de 1998 qui l’a inspirée.

Il n’a pas l’air bien que la 300C soit de retour en propulsion. En effet, il a été conçu pour vous rappeler la très puissante et célèbre muscle car des années 50 300. Les derniers ajouts montrent les lignes saisissantes dessinées sous le patronage du futur patron de Chrysler Ralph Gilles, dont la calandre impressionnante et les feux arrière verticaux lui rappellent ses ancêtres. Caractéristiques annoncées en 1998 sous le concept Chronos V10. A l’intérieur, les blocs hérités des V6 300M, 2,7l et 3,5l proposés en France sont récupérés en association avec une boîte automatique à 4 rapports. Surtout, et contrairement à la 300M, la C a droit à un fascinant V8 « Hemi » de 5,7 litres qui mérite un bloc de muscle cars. D’une puissance de 340 chevaux, il est exclusivement utilisé pour la boîte automatique à 5 rapports fournie par Mercedes.

Inspiration, le coupé à toit rigide Chrysler 300C de 1957, un accessoire de près de 400 chevaux attenant à 200 km/h.
Inspiration, le coupé à toit rigide Chrysler 300C de 1957, un accessoire de près de 400 chevaux attenant à 200 km/h.

Le prix est attractif. Pour le V6 c’est respectivement 34 900 € et 39 500 €, ou 42 400 € et 48 000 €, selon l’Insee. L’équipement comprend la climatisation automatique, six airbags, une radio CD et même une sellerie en cuir à réglage électrique. C’est tellement plein ! Facturé 54 900 € (66 700 € aujourd’hui), le V8 ajoute notamment le GPS et le toit ouvrant. Pour obtenir l’équivalent en production allemande, il faut rajouter au moins 10 000 euros. Fabriquée à Magna Steyr, Graz, Autriche, Chrysler rassure son petit succès et le sait tout de suite.

Avec un long capot, un toit bas, une calandre frappante et des feux arrière verticaux, la Chrysler 300C double le clin d'œil à son prédécesseur des années 1950.
Avec un long capot, un toit bas, une calandre frappante et des feux arrière verticaux, la Chrysler 300C double le clin d’œil à son prédécesseur des années 1950.

Fin 2005, les Autrichiens ont considérablement renforcé leur attractivité en recevant un V6 3.0 l diesel Mercedes de 218 chevaux. Et il a rapidement réalisé la plupart des ventes. Egalement disponible pour des séjours itinérants très élégants. En 2006, la gamme s’enrichit de la version sportive SRT-8. Le 6.0 lV8 a développé environ 425ch et est devenu beau jusqu’à 274km/h.

Après cela, le 300C est presque inchangé. Le break de 5,7 litres peut accepter la transmission intégrale depuis 2005, bénéficiant d’une discrète retouche en 2008 lorsque le V6 a disparu du catalogue français. La 300C de première génération, qui s’est vendue à un peu plus de 50 000 unités en Europe, a démissionné fin 2011. Son alternative, la Profound Evolution, a été vendue sur le badge Lancia en 2011…

Malgré son énorme ligne de style rétro bientôt, la 300C 2004 a bénéficié d'un 0.33 Cx.
Malgré son énorme ligne de style rétro bientôt, la 300C 2004 a bénéficié d’un 0.33 Cx.

Combien ça coûte ?

peu coûteux. La version la plus populaire, la CRD, se trouve à partir de 3 000 € et, bien entendu, affiche un kilométrage important (plus de 250 000 km). Pour 5 000 euros, vous trouverez ce qu’il vous reste environ 200 000 km. A ce prix, vous pouvez également opter pour un V6 2,7l essence qui affiche des chiffres similaires au totalisateur. Le 3,5 litres coûte plutôt 7 500 € dans les mêmes conditions. Le V8 rare et populaire cherche certaines extensions financières. Hemi compte 11 000 euros et SRT-8 compte 25 000 euros. En dessous de 100 000 km, le prix de cette dernière dépasse souvent les 30 000 euros…

Lancé en 2005, le 300C Touring offre jusqu'à 2 026 litres de capacité utile. C'est très précieux.
Lancé en 2005, le 300C Touring offre jusqu’à 2 026 litres de capacité utile. C’est très précieux.

Quelle version choisissez-vous ?

Les CRD sont attractifs en termes de rapport prix/performances/fiabilité/consommation, mais comme ce sont des diesels de norme Euro IV, ils sont confrontés à des restrictions de circulation… Evitez le 2,7 lV6, ce qui est trop juste compte tenu du poids du véhicule. En conséquence, le Hemi V8 est un bon compromis, offrant une véritable expérience de conduite à l’américaine tout en restant à un prix raisonnable.

Le rare 300C Touring SRT-8 de 2006 était l'un des breaks les plus rapides au monde à l'époque.
Le rare 300C Touring SRT-8 de 2006 était l’un des breaks les plus rapides au monde à l’époque.

Version collector

Sans aucun doute, la SRT-8 est extrêmement rare, surtout pour les carrosseries de tourisme !

La 300C Chrysler V8, ici la SRT-8 2006, est extrêmement fiable.
La 300C Chrysler V8, ici la SRT-8 2006, est extrêmement fiable.

A quoi dois-je faire attention ?

Dans l’ensemble, la 300C est une voiture très résistante à l’essence comme au diesel. Les problèmes de diesel, notamment ceux affectant les filtres à particules, les systèmes EGR et même le boîtier d’accélérateur, sont récurrents. Ce n’est pas le cas des blocs essence. D’autre part, des bugs électroniques peuvent modifier la fonctionnalité de la chambre d’hôtes (défaillance de clé, système multimédia fantasque). La finition moyenne produit un rossignol, mais le poids du V8 fatigue les joints de suspension avant et est souvent remplacé à environ 70-80 000 km. Un bilan appelé flatterie !

Dynamiquement, la 300C fait preuve de plus de rigueur en Europe qu'aux Etats-Unis.
Dynamiquement, la 300C fait preuve de plus de rigueur en Europe qu’aux Etats-Unis.

conduire

La ligne 300C, 17 ans après son lancement, fait toujours ses preuves. L’intérieur, en revanche, reconnaît son âge et, si la finition n’est pas trop mauvaise, n’a pas atteint les standards allemands. Habituellement, le prix était encore beaucoup plus bas! Cependant, nous apprécions non seulement l’espace disponible, mais aussi les nombreux équipements et la position de conduite.

Au réveil, cette version hémi 2004 du V8 se manifeste par une sonorité très typée, donc amusante ! Et avec seulement quelques demandes, il propulse une voiture de deux tonnes avec un élan juteux, en particulier à basse et moyenne vitesse. La zone rouge n’est pas sa tasse de coca. Les boîtes de vitesses automatiques peuvent profiter de 340 ch grâce à leur étagement, mais leur réponse reste souvent lente.

L'intérieur luxueux et bien équipé de la 300C est une finition tout à fait convenable, sinon une référence.
L’intérieur luxueux et bien équipé de la 300C est une finition tout à fait convenable, sinon une référence.

Dans ce cadre, le châssis abrite entièrement la cavalerie. Il s’est avéré équilibré, bien planté sur des camions larges et avec une adhérence constante. Pour cette partie, la direction est cohérente et assez précise, et ce qualificatif fonctionne pour les trains roulants. Mais il n’y a pas d’erreur. Ce hémi 300C n’est pas un sport, il s’annonce maladroit pour changer d’appui et même sous-virer aux limites. Dans tous les cas, la box n’aime pas être pressée !

Grâce à l’amortissement bien défini, la voiture est très confortable, et en plus de son silence, elle sera très confortable sur les longs trajets. C’est une autoroute poilue, mais elle est logiquement gourmande et nécessite une moyenne de 13-14 l/100 km. Si vous êtes un gros tournevis, vous pouvez toujours le transformer en GPL ou en éthanol…

Alternative à Young Timer

Chrysler New Yorker (1969-1973)

Ici, en 1971, la Chrysler New Yorker démesurée bénéficiait d'un moteur V8 très puissant au début de sa carrière.
Ici, en 1971, la Chrysler New Yorker démesurée bénéficiait d’un moteur V8 très puissant au début de sa carrière.

Si vous aimez l’expérience de conduite complètement américaine, pourquoi ne pas vous tourner vers l’une des berlines géantes comme l’Oncle Sam encore en production dans les années 1970 ? Cela me rappelle aussi une série d’Inspecteur Harry… Le New Yorker, introduit en 1969, répond à cette définition par son excès (5,70 m de long !). La structure monocoque de l’ouvrage précédent est adoptée, et un design très lisse appelé “body styling” est adopté.

Son énorme moteur V8 (6,6 litres à 7,2 litres) produit jusqu’à 395 ch SAE au démarrage du porteur (les voitures peuvent dépasser les 200 km/h), mais la puissance est sensiblement au cours des prochaines années. Alors que les mesures de contrôle de la pollution deviennent plus strictes dans tout l’océan Atlantique. Avec un essieu arrière rigide suspendu par des pales, cette propulsion était régulièrement importée en France. La prochaine génération d’Angular n’est pas très élégante. A partir de 13.000€.

Chrysler 300C Hemi (2004), Fiche technique

L'une des principales qualités du 300C : sa vaste étendue.
L’une des principales qualités du 300C : sa vaste étendue.
  • Moteur : 8 cylindres en V, 5 654 cm3
  • Alimentation : Injection
  • Suspension : Double triangulation, ressort hélicoïdal, barre anti-roulis (avant) ; essieu multibras, ressort hélicoïdal, barre anti-roulis (AR)
  • Transmission : 5 boîte de vitesses automatique, propulsion arrière
  • Puissance : 340 chevaux à 5 000 tr/min
  • Couple : 525 Nm à 4000 tr/min
  • Poids : 1 840 kg
  • Vitesse maximale : 250 km/h
  • 0-100 km/h : 6,2 secondes

> Visitez le site Web de LaCentrale pour trouver des annonces pour la Chrysler 300C.

En 2008, la 300C a bénéficié d'un léger changement de style, notamment indiqué par les feux arrière redessinés.
En 2008, la 300C a bénéficié d’un léger changement de style, notamment indiqué par les feux arrière redessinés.

Beauté américaine abordable à partir de 3000 euros

Source link Beauté américaine abordable à partir de 3000 euros

Back to top button