Technologie

Billet scientifique du week-end. Le soleil artificiel comme source d’énergie propre?

Prise le 19 juillet 2020 à Chengdu, dans la province du Sichuan, cette photo montre le programme d’installation du projet Tokamac, le programme chinois de «soleil artificiel» de nouvelle génération. (XINHUA NEWS AGENCY VIA AFP)

Nouvelle arrivee “Soleil artificiel” Le Tokamac chinois a été activé pour la première fois le 5 décembre 2020. Il s’agit d’un réacteur à fusion pouvant atteindre 200 millions de degrés Celsius, 13 fois la température produite au centre du soleil.

Le Tokamak, par son nom, produit de l’énergie en rapprochant les noyaux, comme le fait naturellement le soleil. Il devrait atteindre 200 millions de degrés au centre, 13 fois la température du soleil. Mais pour le rendre opérationnel et le faire fonctionner pour toujours, il fait partie d’un programme de recherche appelé ITER (r).Réacteur thermonucléaire expérimental international), programme Très ambitieux.

Les programmes de type ITER utilisent une réaction de fusion nucléaire légère. C’est ce qui se passe au centre du soleil. Il peut générer plus d’énergie que celle introduite dans le démarrage et le fonctionnement de l’appareil.

André-Jean Guérin, ingénieur général des ponts, membre de Shift Project

ITER est aujourd’hui le plus grand projet scientifique au monde avec un budget de 20 milliards d’euros dans 35 pays. Produire de l’énergie sans émission de gaz à effet de serre et sans gaspillage, notamment du fait de l’ampleur des investissements des fondateurs de l’association negaWatt et surtout des risques, est un programme ambitieux mais contesté.

Cela n’a aucun sens de copier quelque chose qui existe, fonctionne pendant 6 milliards d’années et fonctionne pendant 4 milliards d’années […]..Il fonctionne très bien et gère ses propres déchets […] C’est notre bon vieux soleil. Utilisons-le!

Thierry Salomon, fondateur de l’association Nega Watt

L’usine, actuellement en construction dans le sud de la France, devrait entrer en service en 2035. Cependant, la livraison commerciale de centrales à fusion nucléaire, chacune capable d’alimenter 2 millions de foyers, est prévue d’ici 20 ou 30 ans au plus.

Voici les informations pour tout savoir sur le fonctionnement d’ITER et de la centrale nucléaire à fusion et pour participer aux discussions.

Chengdu, 4 décembre 2020, province du Sichuan.La Chine a annoncé la première mise en service d'un réacteur appelé "Tokamak HL-2M ", Peut atteindre jusqu'à 200 millions de degrés. Les réacteurs à fusion ont le potentiel d'être une énergie propre à l'avenir.
Chengdu, 4 décembre 2020, province du Sichuan. La Chine a annoncé le premier démarrage d’un réacteur appelé «HL-2M Tokamac», qui peut atteindre jusqu’à 200 millions de degrés Celsius. Les réacteurs à fusion ont le potentiel d’être une énergie propre à l’avenir. (ZHANG CHAOQUN / XINHUA NEWS AGENCY / XINHUA VIA AFP)

L’Agence de sûreté nucléaire vient d’entamer des discussions sur son site pour prolonger la durée de vie de 34 réacteurs, qui approchent de 40 ans de fonctionnement, ce qui pourrait créer plusieurs 80 centrales. Il y a.

Pour Thierry Salomon, il y a des limites aux mises à jour: “Nous faisons face à des difficultés, ce qui est un risque potentiel considéré comme très faible. Mais d’un autre côté, l’impact sur le risque peut être très important. “

Par conséquent, des discussions sont en cours entre les partisans de l’énergie nucléaire qui défendent l’énergie décarbonée et priorisent la lutte contre le réchauffement climatique, et des opposants qui estiment que les énergies renouvelables sont suffisantes et présentent un danger. C’est à l’intérieur. Sauvez-les, assurez-vous qu’ils sont sauvés et surmontez leur intermittence.

Écoutez un entretien complet avec Thierry Salomon

Billet scientifique du week-end. Le soleil artificiel comme source d’énergie propre?

Source link Billet scientifique du week-end. Le soleil artificiel comme source d’énergie propre?

Back to top button