Auto

Champion de la voiture.Michèle Mouton, meilleure championne des rallyes

Née à Grasse en 1951, elle envisageait un métier d’éducatrice professionnelle, mais ses qualités de pilote l’ont emmenée sur un autre chemin.

En 1974 et 1975, elle remporte le championnat de France des rallyes féminins. Parallèlement, elle participe aux 24 Heures du Mans avec Christine Dacremont et Marianne Hepfner sur la Moinette LM75 (21e au général).

Il fait suite au Championnat d’Europe des Rallyes. Elle a remporté la Porsche Carrera RS au Rallye d’Espagne 1977 et a remporté le vice-championne d’Europe.

Monte Carlo 1976, premier rallye de l'Alpine personnelle A1101600 Groupe 3. Photo DR

Monte Carlo 1976, premier rallye de l’Alpine personnelle A1101600 Groupe 3. Photo DR

Championnat avec Fiat et … Audi

Découverte par Fiat, Michelle Mouton a participé au célèbre Championnat du Monde des Rallyes chez Fiat 131. En 1978, elle remporte la voiture du Tour de France en coopération avec Françoise Conconi.

En 1979, il remporte la Charbonnière de Lyon et devient le vice-champion de France du rallye. En 1981, elle a été approchée par Audi, qui lui a fait essayer l’Audi Quattro Sports Group 4.

Un an plus tard, elle a envoyé Hannu Mikkola à la recherche du championnat du monde des rallyes. Elle en a profité pour remporter San Remo et devenir la première femme à remporter une manche du championnat du monde des rallyes.

Consécration avec Audi

En 1982, l’équipe Audi est devenue une véritable armée avec l’avènement de Stig Blomqvist.

Cela n’empêche pas Michèle Mouton de remporter trois rallyes de championnats du monde au Portugal, dans l’Acropole et au Brésil. La veille du début du rassemblement en Côte d’Ivoire, Michelle Mouton a appris la mort de son père. Elle a légèrement raté le titre des pilotes et est devenue vice-championne du monde des rallyes.

Après une demi-saison en 1983, elle a travaillé sur la course Pikes Peak aux États-Unis. Elle a terminé deuxième de la course vers les nuages.

En 2010, Michèle Mouton a repris les rênes d'Audi lors de la Race of Champions à l'Arena de Düsseldorf, en Allemagne. Photo DR
En 2010, Michèle Mouton a repris les rênes d'Audi lors de la Race of Champions à l'Arena de Düsseldorf, en Allemagne. Photo DR
En 2010, Michèle Mouton a repris les rênes d’Audi lors de la Race of Champions à l’Arena de Düsseldorf, en Allemagne. Photo DR

Familier avec le sommet

En 1985, Michèle Mouton, qui pilote l’Audi Sport Quattro, a battu le record de la montée de Pikes Peak (Pikes Peak International Hill Climb, Colorado) à 11 h 25 min 39 s dans la catégorie «Open Rally». Elle termine sa carrière internationale en 1986 avec la Peugeot 205 Turbo 16 Groupe B (6 victoires sur 8 courses) devenant championne d’Allemagne des rallyes.

Elle a été la première femme pilote professionnelle à marquer 229 points en 50 courses sur 14 ans.

En tant qu’organisatrice de la Race of Champions (créée en l’honneur d’Henri Toivonen), elle a repris le volant de la Quattro S1 lors de la course 2010.

Champion de la voiture.Michèle Mouton, meilleure championne des rallyes

Source link Champion de la voiture.Michèle Mouton, meilleure championne des rallyes

Back to top button