Mode de vie

COVID 19.Gels hydroalcooliques, biocides, nettoyants … erreurs à éviter

En rupture de stock au début de la pandémie, vous pouvez désormais trouver des gels désinfectants partout sans rinçage. Au sommet des supermarchés, bien sûr non seulement dans les pharmacies, mais aussi sur Internet et les parfumeries. Les offres sont diverses, mais toutes ne sont pas identiques. Certains gels sont également inefficaces contre les virus.

Biocide vs cosmétique

Seuls les gels hydroalcooliques garantissent le biocilling. L’alcool est une substance active qui élimine les micro-organismes en raison de ses propriétés bactéricides et de destruction virale.

Alors faites face aux produits vendus sous le terme «gel nettoyant» ou «gel pour les mains». Ce sont des cosmétiques utilisés uniquement pour nettoyer ou corriger les odeurs des mains et ne garantissent pas leur capacité à contribuer à la lutte contre les virus.

Par ailleurs, le fait que la DGCCRF (Suppression of Fraud) entretienne une confusion entre les cosmétiques et les produits biologiques est une pratique commerciale trompeuse, une pratique sanctionnée par des délits punis de plusieurs années d’emprisonnement et d’une amende de 300 000 €.

Comment reconnaître les produits biologiques?

Maintenant que vous savez quels produits vous ne devriez pas acheter, dites-leur de choisir un produit efficace. En effet, c’est un produit qui éradique le coronavirus et c’est toujours l’objectif.

Afise vous recommande de vous assurer que l’une des trois conditions suivantes est remplie:

Cependant, Afise spécifie une exception. Les produits labellisés «Hand Disinfection» sont également efficaces contre le coronavirus. Cela signifie qu’ils ont été produits dans le cadre de l’arrêté dérogatoire pris par les autorités en mars 2020 pour augmenter la capacité de production de gels et de solutions hydroalcooliques en France.

En ce qui concerne les gels antibactériens, comme son nom l’indique, seules les bactéries peuvent être éliminées. Par conséquent, il permet une meilleure désinfection que les gels nettoyants, et si le terme «antibactérien» est également interdit sur les produits à l’état cosmétique, il ne suffit pas d’éradiquer le coronavirus. Seules les solutions hydroalcooliques peuvent prévenir les infections bactériennes, fongiques et virales dues à la contamination des mains.

Si vous avez des doutes sur le produit à utiliser pour vous protéger lors d’une pandémie, fiez-vous à votre concentration d’alcool. La concentration d’alcool doit être d’au moins 60%. Pour faciliter la reconnaissance des produits efficaces, les fabricants sont tenus d’inclure ces informations sur l’étiquette après le 31 mai 2020, mais à l’inverse, la teneur en alcool du gel pour les mains à l’état cosmétique est Ne pas afficher.

Quelques ingrédients pour une efficacité optimale

UFC-Que Choisir montre que trois alcools sont préférés: l’éthyl (éthanol), le propyl (propane-1-ol ou n-propanol) et l’isopropyl (propane-2-ol ou isopropanol).

Pour les formulations de l’OMS, les désinfectants hydroalcooliques sont limités à quatre composants: alcool (éthanol à 96% ou isopropanol à 99,8%), eau distillée ou bouillante, refroidissement, peroxyde d’hydrogène à 3% et glycérol à 98%.

N’oubliez pas que les produits avec une courte liste d’ingrédients sont le meilleur moyen de prévenir les allergies. La présence d’autres ingrédients peut également modifier l’efficacité et le temps de contact nécessaires pour obtenir l’effet souhaité.

COVID 19.Gels hydroalcooliques, biocides, nettoyants … erreurs à éviter

Source link COVID 19.Gels hydroalcooliques, biocides, nettoyants … erreurs à éviter

Back to top button