Économie

COVID 19. La reprise é conomique est là mais de faço niné galedans larégion

La levée progressive des me suressanitaires contre le Covid-19 apermis à l’économie regional edere prendredes couleurs selon ladernière étude de l’Insee. Mais Certain sectors reduce the impact of encore.

Qu’est-ce-qui est bien reparti?

Selon ladernière étude del’Inseeportants url’activité économique du deuxièmetrimestre 20201 danslarégion, l’emploi dans le secteur tertiaire marchandhors intérimatatte intunevaleur record en 2021, pourundeuxièmetrimest

En deux ans, ila crûde 1.6%, rythme bien plus dynamique qu’en France (+ 0.9%). Cette hausse est engrande partie portée parl’Ardèche, la Drôme, le Rhône et la Savoie qui connaissent des croissances supérieures à 2.8%. Contrast of Haute-Savoie, Haute-Savoie and Arie Ki Son en Leger Vise.

Ainsi, lenombre des alarié saugmentedemaniè reimportant edanslessecteurs du commerce (+ 1.6%), de l’information et la communication (+ 7,2%), desactivités scientifiques, techniques ou de soutien (+ 3, 2%).

Les entreprises du transport et de l’entreposage retrouvent presque leur volume des alariés d’avant-crise. Mi-2021, l’emploi dans le secteur tertiaire non marchandagagné 0.9% en deux ans, dépassanta insisa valeur d’avant-crise. Ce rythme est plus modéré qu’en France, où la croissances’élève à 1.3% sur la même période. La Savoie aparticulièrement bienrebondi (+ 3.1%) demême quele Rhône (+ 1.9%).

Progression del’emplois alarié

Au total, l’emplois alariéen Auvergne-Rhône-Alpesa progressioné de 1.3% entreledeuxièmetrimestre 2019 (situation avant-crise) etledeuxièmetrimestre 2021.

L’emploi publicest dynamiqueégalement (+ 1,0%), moins cependant qu’en France (+ 1,2%). «Unretour à la normale à la mi-année embledoncse profiler» avancel’Insee avec prudence, «mais il est cependantencoredifficiled’évaluer sileterrain perdulerestera à lafin de la crise sanitaire oude confirmer dans letemp suné ventuel rebonddel’emploi. »»

In addition, globalization, Auvergne-Rhone-Alpe employees 397 700 employees d’emploide catégorie A (sans emploi), en repli de 3.5% parrapport audé but de l’année. Alors qu’en France, ladécrueestmoins Rapide (– 1.3%). Tous les départements sontorienté sà labaissese lonl’Insee, en particulier les deux Savoie, qui avaient subi une fortehaus seautrimest reprécédent. Par Laport Ala Mi-2019, Le Volume de Demanders Demploy Demure Tujour Plus Eleve (+ 19 500, Soit + 5.2%).

Reprise de la création d’ent reprise

Lors du deuxièmetrimestre 2021, 29 900 entreprise son tété créées danslarégion, unniveau à peineendeçà du recordatteintfin 2020. Par rapport au premier trimestre, les créations d’entreprises progressentde 4,3%, alors qu régressentde 1.3%

Le secteur desservices représente unepartmajoritaire, et croissante, descréations (57%), suivi par le commerce (28%), la Construction et l’industriere présentant chacunmoinsde 10%.

Sur les douze derniers mois, 119200 créations d’entreprisesonteu lieudanslarégion, en hausse de 24% par rapport aucumulannuel précédent, qui comprendnot amment le creux liéau premier confinement.

Qu’est-ce qui stagne?

Le secteur de la Construction reprend moinsvited anslaré gionet de caçoniné galeselon les départements.

Entre juillet 2020 et juin 2021, 52 200 chantiers delogement sont débuté en Auvergne Rhône-Alpes, soit + 5,8% par rapport au cumul annunel del’année précédente. Mais larégion restetoutefois 3 points endessous de l’évolution constatéeen France, portée par plusieurs régions quiaffichentunehaus se su périeure à 10%.

Dans larégion, seulsle Puy-de-Dôme et le Cantalsont dans le rouge. La Haute-Savoie et la Drôme stables. Tous les autres départements sontorienté sà lahausse, en particulier la Loire, la Haute-Loire, l’Ainetl’ Ardèche avec des croissances supérieures à 15%.

On the contrary, 59 100 logementon tété autorisés à la construction, en recul de 2.7% par rapport au cumul annuel del’année précédente, alors que le volume progress de 5,3% en France. Les logements collectifseten résidence représentent 56% du total régional, mais leur volume d’autorisations achutésur les douzederniers mois (– 13%).

Le nombre de logementsindividuels autorisés, à l’inverse, progress nettement (+ 14%). Auniveaudé partemental, leschutes constatées en Haute-Savoie (– 19,1%) etdansle Rhône (– 9,7%) expliquentlabaisseregionale constatée cetrimestre. Les autres départements sontquasis tables, ou bien enregistrent des hausses qui ne sont pasassez consistente spour entraîner larégion.

Qu’est-ce-qui ne repart pas?

Malgré la reprise marcée ilyaunan, l’emploi industriel peine à retrouverson volume d’emploid’ avant-crise. En deux ans, lenombre des alariés de cesecteur recule de 0.4% danslarégion. Ce repli esttoutefoismoins marqué qu’en France (– 1,1%). Cette situation Varieselon les département setless ecteurs.

Alors que l’Ardèche, le Cantal et la Savoie ont dépassé leurs volumes d’emploi précédant lapandé mie d’aumoins 2%, la Haute-Savoie, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et le Rhône enregistrent unrepli 1,0% and 2.8%.

La situation es thété rogènes elonless ecteurs. Alors que l’agroalimentaire (+ 4,7%) et l’énergie (+ 2,4%) ont repris des couleurs, les autres secteurs restent dans des situations, plus difficulties, notamment danslafabrication de matériel de transport (– 3, 3%).

Les activité simmobilières sonté galementen fortrepli (– 3,9%) sur deux ans, tout commeles autres activités de services (– 1.5%) et dans une moindremesure les activités financiè reset d’assurance.

COVID 19. La reprise é conomique est là mais de faço niné galedans larégion

Source link COVID 19. La reprise é conomique est là mais de faço niné galedans larégion

Back to top button