Économie

CX et Fuego design, c’était lui: Robert Oplon est mort

Robert Oplon.

Comme beaucoup de stylistes de «Trente Glorieuses», Robert Oplon n’était pas aussi connu que sa voiture. Ce personnage très humoristique, décédé à Antony (Hauts-de-Seine) le 29 mars à l’âge de 89 ans, a eu un impact majeur sur la production automobile française dans les années 1960 et 1980. Deux grandes marques très rivales: Citroën et Renault.

Né le 22 février 1932 à Amiens, Robert Oplon a suivi une formation de designer industriel. Après avoir fait ses débuts dans l’aviation, il est embauché par Simca, une petite filiale de Fiat à l’esprit rebelle. Il était en 1959, Journal de Tintin.. Equipée de “batteries atomiques” et de conduite autonome, cette soucoupe roulante est recouverte d’un hémisphère en verre. Une idée qui ne manquera pas de mûrir.

Avec la fermeture du bureau de style Simca, Robert Oplon répond à une petite annonce qui lui permet de devenir la marque française la plus audacieuse de l’époque après avoir passé plusieurs années chez Arthur Martin dans le monde peu attractif de l’électronique grand public. .. Sous la direction attentive du fantasque designer sculpteur italien Flaminio Bertoni, créateur de la 2CV et de la DS, Robert Oplon arrondit habilement l’angle du modèle du constructeur parisien sans simplification. Il est en charge de la conception de la version break de l’Ami 6. Il crée une variante moins baroque qu’une berline, ce qui est un grand succès commercial.

Liberté de création

À la mort de Maestro en 1964, il a tenu les rênes du bureau de style de la société Double Chevron. Reconnaissant qu’il dispose d’un large éventail de libertés créatives, c’était la marque de fabrique de Citroën à l’époque. Il inculque une vision du modernisme sans confusion. Cette approche équilibrée permet aux constructeurs de réaliser des exercices dangereux, qui ne peuvent pas toujours être maintenus tout au long de leur histoire: DS Restyle 1967. La paire d’optiques doubles gainées est la Citroën la plus célèbre apparue il y a 12 ans.

Lire à nouveau Ligne de voitures de première classe de DS à CX

En 1970, ce petit bonhomme en éternel nœud papillon a réalisé deux autres modèles impressionnants. GS a établi une marque dans la catégorie des voitures de taille moyenne, en particulier SM. Le style de cette voiture de sport à moteur Maserati est magnifique, avec des surfaces planes contrastant avec des lignes pointillées, ou des phares logés derrière des bandes transparentes comme des grilles de radiateur. En comparant le long nez effilé du SM et du Concorde, vous serez étonné de l’audace de la poupe avec son élégant capuchon en verre sur le dessus. La fameuse «bulle» d’Opron est née. On peut le voir dignement derrière un autre modèle à succès: le CX à succès – ce n’était jamais évident – la DS de 1974.

Lire à nouveau Mondial de l’Automobile de Paris: CX met à jour son image avec Grace Jones

Le patron, au design jaloux de son autonomie, quitte le navire Citroën en 1975 lorsque Peugeot reprend le quai de Javel. Très rare à cette époque, Robert Opron enfreint la loi en ralliant de grands rivaux avec des armes et des bagages. Il a créé un véritable département de design là-bas, mais a perdu une partie de sa liberté de création. La sage R9 doit plus aux choix de stratégie commerciale qu’aux coups de crayon audacieux, mais sa préférence pour les berlines en verre continue de l’inspirer. La R11 et la Fuego (un coupé conçu sur la base de la lourde Renault 18) vieilliront un peu plus vite, mais la très fine R25 affiche une élégance presque intemporelle.

Articles réservés aux abonnés Lire à nouveau Amoureux du Cercle de Fuego

Une autre révolution de palais – Georges Besse, chargé de réorganiser Renault dans une position difficile à l’époque, remplaça Bernard Hanon – le poussa à quitter Vilancourt en 1985. Il a passé quatre ans chez Fiat dans un poste qui lui permettait à peine d’imprimer. Veuillez marquer le travail avant de le configurer vous-même. Il travaille en particulier avec le microcar Mirage et aide à la conception finale d’un véhicule sans licence et facile à lire.

Robert Oplon à certaines dates

22 février 1932 Né à Amiens

1960 Veuillez entrer Citroen

1967 Changement de style DS

1970 Création de SM

1975 Directeur Styling Renault

1984 Sortie R25

29 mars 2021 Mort d’Antoine (Hauts-de-Seine)

CX et Fuego design, c’était lui: Robert Oplon est mort

Source link CX et Fuego design, c’était lui: Robert Oplon est mort

Back to top button