France

dans les Hauts-de-France, une affiche EELV en colère au sein de l’union de la gauche

Le député du Nord, Ugo Bernalicis, était contrarié par une campagne d’affichage EELV qu’il jugeait “irresponsable”.

Le député rebelle Ugo Bernalicis a dénoncé ce mardi soir sur Twitter, une campagne d’affichage d’EELV dans les Hauts-de-France “irresponsable”. En question, le message était teinté d’ironie. «N’allez pas voter, les jeunes se débrouillent très bien sans travail» ou «N’allez pas voter. Il y a toujours eu des inégalités, pourquoi changer?», Peut-on lire sur ces affiches.

Des affiches à comprendre évidemment au second degré, qui en réalité invitent les électeurs à s’inscrire sur les listes électorales pour l’élection régionale des 20 et 27 juin.

“Se tirer une balle dans le pied”

Ugo Bernalicis, cependant, n’avait guère goûté à l’ironie de la formule. “C’est déjà assez dur de se mobiliser pour voter. Ce second degré se tire une balle dans le pied” fustige le député du Nord, dont le parti est pourtant allié aux Verts des Hauts-de-France sur une liste commune.

Après les critiques, le député du Nord a visiblement tourné la page, retweetant le message de Karima Delli après le dépôt de sa liste en préfecture.

“Nous sommes fiers d’être la seule liste d’union de la gauche et des écologistes”, a tweeté le candidat qui espère désormais passer “de l’espoir à la victoire”.

Fin avril, une autre campagne EELV en Ile-de-France avait créé la polémique en ciblant les «baby-boomers». Julien Bayou, la tête de liste des Verts avait des amis “une erreur”.

dans les Hauts-de-France, une affiche EELV en colère au sein de l’union de la gauche

Source link dans les Hauts-de-France, une affiche EELV en colère au sein de l’union de la gauche

Back to top button