Monde

Des survivants parlent des défis du métro chinois inondé

Lors de l’inondation de Zhengzhou mardi, l’eau a inondé une rame de métro dans laquelle des centaines de personnes ont été piégées.

Zhengzhou, dans le centre de la Chine, a été touchée par une inondation dévastatrice mardi, tuant au moins 33 personnes après trois jours de pluies torrentielles, l’équivalent d’une année de pluie. Le pays continue d’être choqué par les images de rames de métro envahies par une inondation soudaine mardi, avec des passagers essayant de garder la tête hors de l’eau tout en restant debout sur leurs sièges.

Les opérateurs de métro ont déclaré jeudi avoir remarqué qu’environ 500 usagers étaient coincés entre les deux stations et ont déploré la mort de 12 passagers. Depuis lors, certains survivants ont été témoins des horreurs et de l’angoisse qu’ils ont ressenties lors de la catastrophe. Certains d’entre eux pensaient qu’ils ne prendraient pas vie.

« C’était très difficile de respirer.

“Au début, il n’y avait pas beaucoup d’eau, mais ensuite c’est comme si tout se passait en même temps”, a déclaré la femme au média chinois Pear Video. Le témoignage a été traduit par la BBC. “Après 30 minutes, c’était au niveau de mes épaules, c’était très difficile de respirer, certains se sont évanouis”, explique-t-elle. Coincée dans un train inondé pendant quatre heures, elle dit avoir soudain versé des larmes lorsqu’elle a été secourue.

Un autre passager a déclaré : « Il y avait beaucoup d’eau sur le quai et elle fuyait par une fissure dans la porte du métro. “Je suis assez grand, mais environ cinq minutes plus tard, l’eau avait déjà atteint ma poitrine (…) L’ancienne aidait les plus jeunes et les gosses à s’asseoir. Moi. Je tenais l’enfant de quelqu’un”, raconte-t-il. ..

“J’avais vraiment peur. Quand j’ai vu l’eau monter par la fenêtre, j’étais prêt à accepter que je ne pourrais jamais sortir”, a déclaré un autre passager cité par CNN.

Certains expliquent l’arrivée soudaine de l’eau dès qu’ils paniquent, tandis que d’autres expliquent le calme et l’entraide des passagers. Mais bientôt, ce que vous ressentez dans une rame immergée, c’est un manque d’air.

“Peut ne pas fonctionner”

“J’avais très peur, mais la chose la plus effrayante n’était pas l’eau, mais la réduction de la quantité d’air”, a déclaré le survivant à Reuters.

Weibo, l’équivalent de Facebook en Chine, a également publié des témoignages, qui, comme évoqué plus haut, ont parfois été supprimés par la suite. Parents.. “Beaucoup de gens ont commencé à souffrir de dyspnée”, a déclaré une femme parmi les passagers, lorsque le train a été rempli d’eau. Elle explique que lorsqu’elle a entendu une personne appeler ses proches, elle a dit : « J’ai pensé que je devrais faire la même chose », permettant l’accès à son compte bancaire.

“Beaucoup de choses se sont passées, mais j’ai eu du mal à l’exprimer. J’ai juste dit à ma mère ‘Peut-être que ça ne marche pas’ et j’ai fini par appeler”, a expliqué à nouveau le témoin. “Je me suis presque effondré… Je me suis évanoui parce que je n’avais pas assez d’air frais, mais je me suis réveillé avec la vibration du téléphone de ma mère et j’ai dit que de l’aide était arrivée.”

Selon des témoignages, les ambulanciers sont progressivement arrivés dans le métro, ouvrant la rame par le haut et sortant un à un les passagers les plus fragiles.Un homme venu chercher sa femme coincée dans le métro dit Hebdomadaire Sud Finalement, j’ai réalisé que j’aidais l’équipe d’ambulance sur place.

“Certaines personnes ont vomi, d’autres ont eu des maux de tête, se sont étouffées et se sont évanouies à cause du manque d’oxygène. La situation était terrible.”

Nombreux sont les Chinois qui se sont interrogés suite au drame sur le manque d’attentes des autorités. “comment c’est […] Selon l’AFP, les internautes ont été mis sur les rails lors d’une discussion jeudi sur le réseau social Weibo, qui a cumulé plus de 92 millions de vues.

Face à la pression, le ministère des Transports a appelé les opérateurs de métro à “améliorer leurs plans d’urgence” en cas d’intempéries. Le gouvernement a débloqué une aide d’urgence d’une valeur de 100 millions de yuans (13 millions d’euros) à la province du Henan, un État densément peuplé dont Zhengzhou est la capitale. Selon le dernier bilan, 376.000 personnes ont été évacuées de la ville.

La météorologie nationale a annoncé qu’il pleuvrait davantage avant le calme de vendredi. Mais plus au nord, dans la province du Hebei, qui entoure Pékin, certaines zones sont désormais en état d’alerte.

Salomé Vinsendon

Salomé Vinsendon journaliste de BFMTV

Des survivants parlent des défis du métro chinois inondé

Source link Des survivants parlent des défis du métro chinois inondé

Back to top button