Mode de vie

Domaine prioritaire: mécanisme inefficace

Le tribunal des comptes n’a pas minimisé les moyens d’une enquête de deux ans et d’une enquête de terrain, mobilisant 25 personnes, écoutant des centaines d’acteurs locaux et nationaux, et prenant des «notes territoriales». Huit quartiers ouvriers couvrant quatre régions de France métropolitaine (Aude France, Ile de France, Auvergne Rhône Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur). Cible? Nous évaluons l’impact des politiques publiques sur l’attractivité des zones prioritaires en analysant trois aspects clés de la vie des habitants (logement, éducation et activité économique) et les évolutions au cours de la décennie (2008-2018).Est dans ce “Principaux aspects de la politique urbaine” Ce que la Cour indépendante a examiné dans un rapport rendu public le mercredi 2 décembre.

Articles réservés aux abonnés Lire à nouveau Jean Castex promet 1 milliard d’euros au quartier ouvrier

Et les observations faites avant la crise sanitaire sont claires: “Malgré le financement et les ressources humaines déployés, cet appel ne s’est guère amélioré au cours de la dernière décennie.” Pour aggraver les choses, en termes d’activité, les zones prioritaires connaissent un déclin économique et commercial.Des mesures de développement économique telles que la création d’emplois (prime versée aux entreprises qui emploient des résidents permanents ou réguliers du quartier) émergent. “n’a aucun effet” Alors que les activités illégales fleurissent.

Que ce soit dans le quartier Mingets Crochet des ponts de la Rive de Jie (Loire) ou des Rosiers de Sarcelles (Val-d’Oise), les communes de Venise et Saint-Fonds (Rhône), les communes de la province française de Moboges (nord) -Chantepie, la cause principale est la même: les logements sociaux de plus en plus misérables dans ces quartiers en raison de l’absence d’une véritable «politique de paiement» (politique d’allocation), volontaire et cohérente. Évidemment, les personnes les plus défavorisées quitteront ces zones dès qu’elles auront les moyens d’être remplacées par les familles les plus volatiles dans le processus, rendant impossible la mixité sociale. C’est l’une des 13 recommandations émises par les administrateurs financiers.

But plus modeste

L’image polluée de la ville et les angoisses (réelles ou ressenties) qui y règnent freinent également les tentatives de changement. Et cette tendance ne peut être inversée simplement en améliorant les bâtiments grâce au programme de régénération urbaine. «Dans les zones qui ont bénéficié du programme national de revitalisation urbaine, comme le Mingetz, les conditions de vie des environs et des habitants se sont améliorées. [à Vénissieux, dans la métropole de Lyon], Mais sans transformer l’image de l’apparence du quartier “, L’auteur est prudent.

Vous devriez lire 44,98% de cet article. Le reste est réservé aux abonnés.

Domaine prioritaire: mécanisme inefficace

Source link Domaine prioritaire: mécanisme inefficace

Back to top button