France

Éducation. « Un plan collège » de 300 millions d’euros pour la Métropole de Lyon

Le président de la Métropole de Lyon Bruno Bernard était ce vendredi matin au collège Aimé-Césaire de Vaulx-en-Velin, accompagné de la maire de la ville, Hélène Geoffroy, de l’inspecteur de l’Académie du Rhône Philippe Carrière et du vice- Présidente de la Métropole chargée de l’enseignement et des collèges Véronique Moreira,

Il en profite pour annoncer la construction d’une cantine dans l’établissement. Ce fut aussi l’occasion pour le président de la Métropole de présenter son plan de 300 millions d’euros pour la construction, la réhabilitation et l’entretien des collèges du territoire. Contre 247 millions lors du précédent mandat n’a pas manqué de souligner Bruno Bernard.

Il est revenu sur les deux constats faits par son équipe à son arrivée à la tête de la Métropole. Tout d’abord, la nécessité de construire de nouveaux collèges. « Quelques-uns étaient prévus, mais il y avait très peu de visions à long terme, dont aucune réserve foncière, pour pouvoir construire des collèges sur dix ans. Et puis les collèges n’étaient pas toujours en bon état. Certains manquaient de demi-pension », a notamment relevé Bruno Bernard.

Ce nouveau schéma directeur doit permettre de prioriser les sites.

Après l’ouverture des collèges Gisèle-Halimi à Lyon 7e et Simone-Veil à Saint-Priest en septembre 2021, trois autres collèges seront construits. Le collège Gilbert-Chabroux, dans le quartier Cusset à Villeurbanne, accueillera dès la rentrée 2022 des élèves de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin. A Vénissieux, l’ouverture d’un nouveau collège, avenue de la République, est prévue pour 2025. L’établissement doit accueillir des élèves de la commune et de Saint-Fons. Enfin, à Albigny-sur-Saône, un collège sera livré en 2026.

Éducation. « Un plan collège » de 300 millions d’euros pour la Métropole de Lyon

Source link Éducation. « Un plan collège » de 300 millions d’euros pour la Métropole de Lyon

Back to top button