Auto

Électricité chinoise, chaleur sans trois cylindres

La nouvelle génération Mini arrivera en 2023, ce qui sera l’occasion pour les constructeurs britanniques de se lancer enfin dans un véritable tonnelier électrique. La Cooper SE actuelle est en fait une plate-forme assez spéciale avec le groupe motopropulseur BMW i3 installé. La prochaine Cooper SE s’est déjà promise d’être beaucoup plus précise, mais surtout, elle est produite en Chine.

Pour autant, la Mini n’abandonne pas le moteur thermique. Les marques qui se veulent 100 % électriques (comme la plupart des constructeurs sur le long terme) doivent en réalité laisser deux plateformes différentes à la nouvelle icône : la version électrique (de BMW) (empruntée au partenaire chinois Great Wall Motors), et d’autres sont propulsées par moteurs à essence conçus par le groupe BMW.

Le 3 cylindres B38 ne devrait pas passer la norme Euro 7, qui ne devrait proposer que le 4 cylindres B48 (2.0), notamment en cabriolet. Dotée d’un moteur thermique, la Mini survivra jusqu’au début de la prochaine décennie, date de lancement de la prochaine génération, 100 % électrique.

Électricité chinoise, chaleur sans trois cylindres

Source link Électricité chinoise, chaleur sans trois cylindres

Back to top button