Santé

EN DIRECT-Covid-19 : Pass santé validé par le Congrès à demander début août

7:10

Olivier Véran loue “une belle nuit pour la démocratie” et “mauvaise pour les virus”

Olivier Véran salue le vote final du Pass Santé au Parlement. “Une belle nuit pour la démocratie, mauvaise pour les virus”, a écrit le ministre de la Santé sur Twitter. “Après 60 heures de débat, la majorité et l’opposition ont trouvé un moyen de s’unir pour lutter contre l’épidémie.”

7h00

Où est la pollution ?

Malgré une flambée de la pollution depuis environ deux semaines (16 167 nouveaux cas dimanche), les chiffres sanitaires importants restent stables. Cependant, comme le rappelle Santé publique France, ces données peuvent être sous-estimées le week-end.

Selon les statistiques du Service public de santé français, l’hôpital comptait 6 843 patients Covid-19 (6 787 samedi) dimanche et 92 nouvelles hospitalisations 24h/24 (182 samedi). Parmi ces patients, 886 ont reçu des services de soins intensifs qui ont accepté 16 nouveaux patients depuis samedi.

La tendance des 7 jours augmente lentement mais régulièrement, avec 1 837 hospitalisations (1 800 samedi) dans le service en une semaine, dont 376 en soins intensifs.

Guillaume Rozier, fondateur de CovidTracker, a publié sur Twitter une comparaison de la 4e vague actuelle avec les vagues été-automne 2020. Le nombre de cas positifs augmente rapidement, mais l’augmentation des hospitalisations est relativement similaire.

6h45

La France approche des 40 millions de personnes vaccinées pour la première fois, Macron appelle à ne pas “relâcher nos efforts”

Pendant ce temps, la vaccination continuera de progresser. La France doit passer lundi les 40 millions de critères de vaccination initiaux, un mois avant son objectif initial.

Le président Emmanuel Macron a tenu à envoyer “un message très puissant appelant tout le monde à se faire vacciner” pour se protéger et protéger les autres de la Polynésie où il se rend.

6h30

Ce qui est inclus dans le texte définitivement adopté

C’est l’action principale du projet de loi sur la santé, qui a été adopté de manière décisive par le Congrès ce dimanche : extension du parcours sanitaire, vaccination forcée des soignants, et isolement de 10 jours des cas positifs au Covid-19.

  • Le Pass Santé s’applique non seulement aux cafés, restaurants, foires et salons, mais aussi aux avions, trains, autocars longue distance et établissements médicaux, sauf en cas d’urgence. Il y a aussi un centre commercial pour les décisions préfectorales.
  • L’absence de contrôle des transports sera sanctionnée par les gérants d’une amende de 1500 euros pour la première verbalisation.
  • Pour les autres emplacements concernés par le pass, les autorités de gestion vous informeront des gestionnaires non contrôlés et les emplacements peuvent être fermés jusqu’à 7 jours. Les dirigeants seront condamnés à un an de prison et à une amende de 9 000 € pour trois infractions ou plus en 45 jours.
  • L’utilisation d’un laissez-passer illégal entraînera une amende de 135 €. Si cela se produit plus de trois fois en 30 jours, vous serez condamné à 6 mois de prison et 3 750 € d’amende.
  • Les employés des services concernés sont tenus d’obtenir un pass sanitaire à partir du 30 août. Les employés sans preuve seront suspendus sans salaire.
  • Le 15 septembre, des vaccinations seront obligatoires pour les hôpitaux, les cliniques, les maisons de repos, le personnel des maisons de retraite, les pompiers, certains militaires, ainsi que les professionnels et bénévoles œuvrant auprès des personnes âgées, y compris à domicile.
  • Les personnes testées positives au Covid-19 doivent être placées en cellule non renouvelable de 10 jours dans le logement qu’elles ont choisi. Les infractions entraîneront une amende de 1500 €.
  • Le projet de loi repose sur une prolongation du régime transitoire de retrait progressif des situations d’urgence jusqu’au 15 novembre, pas jusqu’au 31 décembre, ce que les dirigeants souhaitaient à l’origine. Ce système permet de commander des restrictions, notamment des laissez-passer sanitaires (circulation des personnes, accès aux équipements publics, etc.).

6:15

Le texte doit maintenant passer par le stade du Conseil constitutionnel

Le processus juridique d’établissement d’un parcours santé n’est pas terminé. Le texte actuellement adopté doit passer les filtres du Conseil constitutionnel saisi par le Premier ministre Jean Castex et la Gauche.

Le Premier ministre Jean Castex a lui-même choisi de se soumettre à cette étape supplémentaire pour se protéger des accusations d’atteintes aux libertés publiques.

“Notre objectif était, comme toujours, de prendre des mesures proportionnelles à la santé, d’assurer les libertés publiques élémentaires et d’assurer la santé et la sécurité de nos concitoyens”, a-t-il déclaré à propos du gouvernement. ..

6:00

Le Congrès vérifie enfin le parcours de santé

Bonjour à tous. Bienvenue dans ce nouveau live dédié à l’évolution de l’épidémie de Covid-19. “Avec forceps”, le pass sanitaire a été adopté de manière décisive tard ce dimanche soir, selon plusieurs élus, et législateurs et sénateurs ont tenu la polémique au lendemain du nouveau jour de mobilisation ennemie.Un compromis a été trouvé avec le texte qui se prépare.

Le parlement a clôturé le marathon parlementaire, qui a débuté mardi, par un large vote, avec une majorité et une droite de 156 voix pour, 60 contre, gauche et RN, et 14 abstentions.

Le chef de file de l’agent de LFI Jean-Luc Melenchon a accusé “la liberté conditionnelle” avec un laissez-passer anti-covid, invitant à “la désobéissance” et défendant en vain le mouvement du refus définitif.

Le ministre de la Santé un peu provocateur Olivier Véran l’a félicité pour “l’unité nationale retrouvée” après un total de 60 heures de discussion dans les deux salles de réunion.

Juste avant, le Sénat aux droits contrôlés avait été approuvé avec 195 voix pour, 129 voix contre et 17 abstentions dans le même texte décrivant l’extension du laissez-passer et les obligations de vaccination des soignants.

EN DIRECT-Covid-19 : Pass santé validé par le Congrès à demander début août

Source link EN DIRECT-Covid-19 : Pass santé validé par le Congrès à demander début août

Back to top button