Monde

En Inde, un chef d’état-major décède dans un accident d’hélicoptère

date de sortie:

Un hélicoptère transportant le chef d’état-major indien, le général Bipin Rawat, s’est écrasé mercredi dans le sud du Tamil Nadu. Au moins 13 personnes ont été tuées dans l’accident, selon l’Air Force.

Selon l’Air Force, il s’agit d’une victime temporaire d’un crash d’hélicoptère dans le sud du Tamil Nadu (Inde). Parmi les victimes figure le général Bipin Rawat, chef d’état-major de l’armée.

“L’hélicoptère Mi-17V5 (Russie) de l’armée de l’air indienne (IAF), à bord du général Bipin Rawat, chef d’état-major de la défense, s’est écrasé aujourd’hui près de Coonoor, dans le Tamil Nadu”, a déclaré l’armée de l’air indienne sur Twitter. “Une enquête a été ordonnée pour déterminer la cause de l’accident”, poursuit le communiqué.

Le général Rawat et son épouse sont montés à bord de l’avion avec les douze autres et se sont dirigés vers le Defence Services Staff College, une institution de formation à la défense, a déclaré à l’AFP un officier supérieur de l’armée.

Le ministre des Forêts du Tamil Nadu, K. Rama Chandran, a déclaré au Times of India sur le site de l’accident qu’au moins sept corps avaient été retrouvés. “Certains des blessés ont été transportés à l’hôpital”, ont indiqué à l’AFP les pompiers de Kunoa.

Une vidéo diffusée sur une chaîne d’information indienne montrait l’épave d’un avion en feu sur le site d’un crash dans une jungle du district de Nirgilis, non loin de sa destination.

Un autre responsable des pompiers a déclaré à l’AFP que l’avion s’était écrasé à environ 10 kilomètres de la route la plus proche et que les sauveteurs avaient dû marcher jusqu’au lieu de l’accident. La vidéo de la scène montrait une foule luttant pour éteindre une flamme dans un seau d’eau alors qu’un groupe de soldats transportait l’un de leurs passagers sur une civière improvisée.

Les médias locaux ont rapporté que l’hélicoptère avait décollé de la base aérienne Sur de Coimbatore mercredi après-midi.

Les proches de Narendra Modi

Le général Bipin Rawat, 63 ans, qui serait proche du Premier ministre Narendra Modi, est le premier chef d’état-major indien et un poste créé par le gouvernement indien en 2019.

Issu d’une famille de militaires depuis plusieurs générations au service de l’armée indienne, le général rejoint l’armée en 1978 en tant que sous-lieutenant. En 40 ans de service, il commande une armée placée le long des lignes de contrôle du Cachemire, contrôlé par l’Inde, entre l’Inde et la Chine.

Dans son exploit d’armes, il aurait affaibli la rébellion séparatiste à la frontière nord-est de l’Inde. Il a également supervisé les opérations transfrontalières avec la Birmanie voisine. Selon les analystes, il a été promu chef d’état-major après avoir servi 1,3 million de commandants de l’armée de 2017 à 2019 pour améliorer la coordination entre l’armée, la marine et l’armée de l’air.

L’hélicoptère russe Mi-17, mis en service dans les années 1970 et utilisé par les troupes du monde entier, a été impliqué dans de nombreux accidents au fil des ans. Un hélicoptère Mi-17 de l’armée azerbaïdjanaise s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement le mois dernier. 14 personnes ont été tuées dans l’accident. En 2019, un autre accident d’entraînement lié à cet appareil a tué quatre soldats indonésiens et en a blessé cinq dans le centre de Java.

Utiliser l’AFP

En Inde, un chef d’état-major décède dans un accident d’hélicoptère

Source link En Inde, un chef d’état-major décède dans un accident d’hélicoptère

Back to top button