Monde

En Namibie, la justice refuse l’entrée au pays de jumeaux nés de mères porteuses

Le 14 avril 2021, Philippe Lühl (à droite), d'origine namibienne, a embrassé l'une de ses jumelles, Maya (au centre), et Paula (à gauche) a dormi dans un logement temporaire à Auckland Park, à Johannesburg.

Un juge namibien a rejeté lundi 19 avril une demande de retour d’un couple homosexuel au Mexique et en Namibie avec deux filles d’un mois nées de mères porteuses sud-africaines.

Depuis la naissance des jumeaux à Durban (est) à la mi-mars, son père, Philippe Lühl (Namibien de 38 ans), et son compagnon mexicain, sont des architectes basés à Windhoek, la capitale de la Namibie. Guillermo del Toro, 36, ne peut pas être ramené à la maison. Jumelles dans leur maison.

Lire à nouveau «En Afrique, la libération des homosexuels est associée à la libération des femmes».

Les autorités namibiennes ont refusé de délivrer des documents de voyage aux deux nouveau-nés et exigent du couple qu’il prouve sa relation biologique parent-enfant.Deux hommes accusant le gouvernement namibien de poursuivre le pays en justice “discrimination” En raison de leur orientation sexuelle, ils souhaitaient obtenir au moins un document de voyage provisoire.

Dans cette décision, la Haute Cour de Windhoek “Escalade judiciaire” En ordonnant au bureau de l’immigration de délivrer un certificat de voyage d’urgence aux jumeaux Maya et Paula.

L’homosexualité illégale en Namibie

c’est “Coup et grande déception”, A déclaré Phillip Lühl à l’AFP. Maintenant avec ses deux filles à Johannesburg, il voulait pouvoir rejoindre leur fils aîné né de sa compagne et mère porteuse en Namibie, et l’affaire est toujours tranchée par la justice nationale.Cette décision de justice “Cela fait partie d’un cadre plus large de résistance très sévère au progrès pour l’égalité des droits de tous.”, Dit Lühl.

Lire à nouveau L’homosexualité est interdite en Afrique

L’homosexualité est toujours illégale en Namibie, mais en réalité, la loi de 1927 sur la sodomie est rarement appliquée aujourd’hui. Les deux hommes se sont mariés en Afrique du Sud en décembre 2014. Le ministère namibien de l’intérieur a refusé d’accepter leur syndicat.

Les jumeaux sont nés le 13 mars. L’acte de naissance sud-africain indique que le couple est parent. L’Afrique du Sud est le seul pays africain à autoriser le mariage homosexuel depuis 2006. De nombreux pays voisins, comme le Botswana, le Mozambique et l’Angola, ont dénoncé l’homosexualité.

Monde avec l’AFP

En Namibie, la justice refuse l’entrée au pays de jumeaux nés de mères porteuses

Source link En Namibie, la justice refuse l’entrée au pays de jumeaux nés de mères porteuses

Back to top button