France

“Il est temps de déconstruire le mythe du politicien séduisant”

Mairie de Paris, 28 juin 2020.

Ppendant longtemps, le viol a été assimilé, dans l’imaginaire collectif, à l’image d’une femme agressée de nuit par un inconnu dans une ruelle sombre. Comme les victimes ont témoigné, la société s’est rendu compte que la réalité des crimes sexuels était différente. Le viol et les agressions ne sont généralement pas commis par des étrangers sous la menace d’une arme. Pire, ils sont souvent le fait d’une personne qui a eu une influence sur la victime, voire a fait l’objet de son admiration. C’est le cas lorsque de jeunes athlètes ont été maltraités par leur entraîneur, ou des enfants par des religieux ou des enseignants. Tous les domaines où il existe des relations de pouvoir ont été touchés par la violence sexuelle. Les élus n’ont pas été épargnés, mais la communauté politique peine à examiner sa conscience. Et cela pour des raisons qui lui sont propres.

La vie politique est un combat permanent et, dans ce contexte, la survenue d’un cas de violence sexuelle affaiblit l’ensemble du groupe. Par conséquent, tous les cas récents ont montré que même les politiciens qui se prétendent féministes cherchent toujours en priorité à protéger leur majorité ou leur parti. Et même ceux qui ont su s’affirmer #metoo, quand il s’agit de soutenir le Tweet d’étrangers, réclament la présomption d’innocence et la tentative de déstabilisation politique lorsqu’un élu de leur majorité est dénoncé. Cependant, le politique reste le pouvoir suprême et il faut imaginer la situation fragile des victimes qui parlent, les représailles qu’elles craignent.

Lire aussi Ciblé par une enquête préliminaire pour viol, Christophe Girard se retire du Conseil de Paris

Tout isole la victime

Souvent, lorsque la victime est un collaborateur, un activiste, un assistant parlementaire, parler, c’est renoncer à tout avenir politique, et renoncer à la passion d’une vie. La victime sait que tout le groupe politique s’unira autour de son bourreau. Tout la décourage de parler. Tout l’isole. Et, lorsque la victime est administrée en détresse sociale, parler, c’est abandonner l’espoir de l’aide dont elle a un besoin urgent.

Comment ne pas mesurer le risque d’abus de pouvoir dans les relations qu’affrontent les élus, avec entre leurs mains l’attribution des logements, des places en crèche, des emplois municipaux, et un pouvoir d’intervention au plus haut niveau de l’Etat, et des personnes en très grande fragilité, immigrés en situation irrégulière, mères célibataires, femmes déjà victimes d’agressions et d’humiliations.

Il vous reste 44,37% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

“Il est temps de déconstruire le mythe du politicien séduisant”

Source link “Il est temps de déconstruire le mythe du politicien séduisant”

Back to top button