Mode de vie

INFOFRANCE INFO.Des salariés d’EDF contaminés par des particules radioactives à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche

Cette pollution Il est classé au niveau 2 par l’Agence de sûreté nucléaire (ASN).

Article écrit par

Poster 09/04/2020 21 07:56

Temps de lecture: 2 minutes

Des salariés d’EDF ont été contaminés par des particules radioactives à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche fin août, a révélé France Info samedi 4 septembre. On pense que cette contamination se produit de temps en temps. Cependant, dans de rares cas, il est classé au niveau 2 par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Cette contamination s’est produite lors des travaux de maintenance du 24 août. Les interventions ne sont pas classées comme dangereuses. Deux salariés d’EDF ont pénétré dans le bâtiment de la tranche 2 de quatre centrales de Cruas et le réacteur a été arrêté. Cela comprend la vérification d’éventuelles fuites dans les tuyaux d’air non radioactifs. Cependant, lorsque l’intervention est effectuée, l’un des agents est arrêté en passant le contrôle à la sortie de la zone nucléaire du bâtiment. Il a été contaminé par des particules radioactives attachées à la nuque pendant le travail. Contrairement aux mains, aux pieds et dans certains cas aux genoux, un contrôle intermédiaire à la sortie de chaque pièce n’examine pas cette partie du corps.

Les employés ont été pris en charge par les services médicaux et ont pris une douche. Cependant, la dose reçue l’a empêché de travailler en zone nucléaire pendant 12 mois et a été jugée suffisamment élevée par l’ASN pour classer le cas en niveau 2. Malgré les recherches menées par l’équipe de la centrale, la cause de la pollution reste inconnue à ce jour. EDF a engagé une enquête approfondie. L’entreprise dispose de deux mois pour faire rapport à l’ASN et faire des propositions pour éviter que l’incident ne se reproduise.

Le 24 août, les autres employés n’étaient pas touchés. Il s’agit pourtant de la deuxième alerte de l’année envoyée par l’ASN à l’usine de Cruas-Meysse. La gendarmerie nucléaire l’avait déjà appelé à intensifier ses efforts en matière de radioprotection et à assurer une meilleure propreté radiologique dans l’installation.

Il s’agit du quatrième incident de pollution en France depuis fin juillet. Des événements antérieurs avaient eu lieu à Kattunom (Moselle), Fessenheim (Oran) et Saint-Laurent desaux (Loire Escher), mais n’étaient pas aussi graves que Kurasmess. L’été est la période la plus sensible à la contamination radioactive, car c’est la saison principale des arrêts des réacteurs pour maintenance. Des milliers d’ingénieurs travaillent dans le domaine nucléaire des centrales électriques, augmentant les risques. A ce jour, l’ASN n’a pas identifié de cas de contaminations multiples ou récurrentes.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

INFOFRANCE INFO.Des salariés d’EDF contaminés par des particules radioactives à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche

Source link INFOFRANCE INFO.Des salariés d’EDF contaminés par des particules radioactives à la centrale de Cruas-Meysse en Ardèche

Back to top button