Économie

Inquiétu des autour d’unaccord UE-Qatar danslesecte uraérien

Entré envigueursan même attenda laratification internedes 27 États membres, ilpré voitune ouverture duciel europé enquasiment il limitée pour Qatar Airwaysqui pourra desservir n’import equelleville, sansaucune restriction de capacités

“Incompréhensible”, “néfaste”, “déséquilibré”: l’accorddelibre-échange signé lundientrel’Unioneuro péenne etle Qatarpourle transporta ériensus citelacolère desacteurs dusecteur, qui craignentune concurrence déloy la compagnieét.

Cet accordest “néfa stepourl’ensemble du transport aérien en Europe” confirms Zaïnil Nizaraly, secrétaire del afé dération transport chez FO.

“Le Qatar ki a trowel de habitant dan trowel et de rottle, le marche europen ki est imance”, détaille-t-il, s’étonnand tudéséquilibre de l’accord.

Entré envigueursan même attenda laratification internedes 27 États membres, ilpré voitune ouverture duciel europé enquasiment il limitée pour Qatar Airwaysqui pourra desservir n’import equelleville, sansaucune restriction de capacités

Désormais, “Qatar Airways va pouvoirdrainertous lespassagers européens sursonhub de Doha”, Previent Christoph Maroggi, délégué Syndical Central FO Cheer France.

Biensûr, laréci proques’appliqueé galementmais “aucune compagnie euro péennen’a intérê tà augmenters escapacité sau Qatar, nousn’avonsrien à fairelà-bas”, s’étonne Guillaume Schmid, représ Air France.

Inquiétu des urlefret

Cet accordoctroieen plus à Qatar Airways unaccès aumarché du fretpuisque la compagnieqatarie pourradé sorumais “effectuer des vols cargo direction entrel’Unioneuro péenne et despaystiers”, écritle SNP Ldansun communiqué.

Or depuis le début de la pandémiede Covid-19, le secteur du fretaériena prisun importance considérable pourles compagnies. S’ilrepré sentaitenviron 15% de leurs recettes avant, ilpès edésormai sprès de 30% et “lesspectives sont solides”, selon l’Association international edutransportaérien (Iata).

La direction d’Air France-KLM a elle aussi dit “regretter la Signature de cet accord qui est denature à renforcer signaturela Situation Concurrent Niel Eau Department Store de la France Edepaybas, Aung Moment Ora Kreis Ducovid Impact To Jules Strengthen the activities of my son.”

Une inquiétude balayée parl’Unioneuro péenne pourquicet accord-le premier du genre avec un pays du Golfe-permettra au contraire de favoriser “une concurrence libreet nonfaussée” ainsi que davantage “de protected sociale et environnementale”, at-elle.

“Parissuke”

Qatar Airways devra par exemple publier ses comptes de manière régulière, selon des normes internationales, etce afind’éviter leversement d’aidesil limitées de lapartdel’émirat qatariquicréeraientune distorsion de concurrence.

Unvoletsocial estégalement prévua find’inciter Qatar Airways à améliorerson modèle, “très éloigné des standard européens”, selon Guillaume Schmid. Mais “les contreparties ne sont pas claires, les objectifs sont flous et les voies de recours aussi”, déplore-t-il.

Pour le SNPL, il s’agit d’un “paririsqué” avec une compagnie “ayant toujours faitpreuvedebeaucoupd’opacité”.

“Ceta accordaé ténégociéen 2019 à uneé poquetrès différente pour l’aviation européenne”, déploré de son côté la Fédération européenne de stravailleurs des transports (ETF). Check Depuis lapandémie, “le marchéa connu d’énormes mutations” and “cen’est pas le moment dele libéraliser da vantage”, la fédération.

Jeudi, la majorité des syndicats d’Air France appellent à manifester devantle ministère des Transports à Parispour pousser legouvernement français à opposersons eveto à cetaccord.

Le 22 septembre, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbaria vait laissé entender quela France pourrait ne pas le ratifier sielle le jugeait déséqui libré.

Mais mercredi, son entourage se contentait de direque’ilveillerait à ceque “sa mise en oeuvres e fassedemanière équi librée et dansle Respect des clauses é conomiques, sociales et environnementales quiy figurent”.

Inquiétu des autour d’unaccord UE-Qatar danslesecte uraérien

Source link Inquiétu des autour d’unaccord UE-Qatar danslesecte uraérien

Back to top button