France

Jean-Louis Masson, ancien sénateur UMP, rejoint la liste des RN

Ancien UMP désormais non inscrit, le sénateur Jean-Louis Masson avait soutenu Nicolas Dupont-Aignan lors de la dernière présidentielle. Il sera candidat aux régionales avec le RN.

Il a longtemps siégé au nom du RPR puis de l’UMP, avant de rejoindre les bancs des non inscrits et de soutenir Nicolas Dupont-Aignan lors des dernières élections présidentielles. Le sénateur Jean-Louis Masson va désormais faire campagne sous les couleurs du Rassemblement national: le parlementaire rejoint la liste de Laurent Jacobelli, porte-parole du RN, pour les élections régionales de juin dans le Grand-Est.

Interviewé fin avril par Le Lorrain républicain, il s’était opposé à un “démenti très clair” à la rumeur qui lui donnait candidat, assurant qu’il n’y avait “pas d’accord” avec le RN.

«Lorsque j’ai rejoint le RPR en 1977, le programme défendu était alors, pour ainsi dire, celui du RN aujourd’hui», a-t-il expliqué pour justifier cette candidature, selon Le Lorrain républicain. «Ce n’est pas moi qui ai changé, au contraire: je suis resté fidèle à mes convictions», a-t-il déclaré, tout en assurant qu’il ne prendrait pas sa carte au RN pour autant.

Un habitué des polémiques

Jean-Louis Masson a suscité à plusieurs reprises la polémique dans l’hémicycle du palais du Luxembourg. En octobre 2015, il estimait que «l’immigration d’aujourd’hui est le terrorisme de demain», sous les applaudissements des sénateurs FN de l’époque, David Rachline et Stéphane Ravier, mais sous les huées d’une majorité de ses collègues parlementaires.

Plus récemment, en octobre 2019, il a fait une analogie entre les femmes voilées et les «sorcières d’Halloween», avant un vote sur l’interdiction des symboles religieux pour accompagner les parents lors de voyages scolaires.

“Est-il normal que vos enfants, qui, je l’espère, ne sont pas habitués à être entourés d’obscurantisme voilé, soient entourés lors des visites scolaires par des femmes voilées qui s’engagent dans le communautarisme?” s’était-il demandé. “Nous pourrions entourer les enfants de n’importe quoi, nous pourrions aussi avoir Halloween, nous ferons sortir des sorcières d’Halloween pour envoyer les enfants en voyage scolaire.”

Sur BFMTV, il a alors «assumé à 100%» ses propos, évoquant une «image caricaturale». «Je dis ce que je pense», se défendit-il. “Je pense que ça fait du bien et que si un certain nombre de personnes avaient un peu plus de courage, notre société ne serait pas en difficulté comme elle l’est maintenant.”

Jean-Louis Masson, ancien sénateur UMP, rejoint la liste des RN

Source link Jean-Louis Masson, ancien sénateur UMP, rejoint la liste des RN

Back to top button