Santé

Joe Biden déplore les “douloureuses” victimes après que les États-Unis aient dépassé les 500000 morts

Que souhaitez-vous savoir

Le nombre de victimes de l’épidémie de Covid-19 aux États-Unis a dépassé les 500000 ce lundi 22 février “Douloureux”Le président américain Joe Biden a déclaré dans un discours de la Maison Blanche. “Nous devons résister à la tentation de voir toute vie comme des statistiques (…) nous devons le faire pour honorer les morts.”Il a ajouté alors qu’il s’apprêtait à observer une minute de silence.

Avec 500 201 personnes infectées par le virus et plus de 28 millions de pollutions, les États-Unis sont un pays absolument touché par une pandémie. Suivez notre live.

Un plan de levée des restrictions présenté au Royaume-Uni. Le gouvernement a pour objectif de rouvrir les magasins non essentiels, les pubs en plein air, les restaurants et les musées à partir du 12 avril. Boris Johnson ramènera ses supporters au stade à partir du 17 mai, si la santé le permet. La capacité est limitée à un maximum de 10 000 personnes.

Confinement sur la Côte d’Azur le week-end. Les autorités ont annoncé un confinement territorial pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire dans la métropole française. Il s’agit des deux week-ends suivants impliquant les communes de certaines côtes de la Côte d’Azur.

Les Nations Unies condamnent l’attitude des pays développés. Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres “Nationalisme vaccinal”: “Seuls 10 pays se partagent plus des trois quarts des doses de vaccin administrées à Covid-19 jusqu’à présent.”

La “liste VIP” controversée en Argentine. Le ministère argentin de la Santé publique a publié une liste de 70 personnes qui ont été mal vaccinées contre Covid-19. Cela comprend le président Alberto Fernandez et les membres de son cabinet, le ministre de l’Économie, l’ambassadeur du Brésil en Argentine, l’ancien président Eduardo Dujarde, sa femme et ses enfants.

Joe Biden déplore les “douloureuses” victimes après que les États-Unis aient dépassé les 500000 morts

Source link Joe Biden déplore les “douloureuses” victimes après que les États-Unis aient dépassé les 500000 morts

Back to top button