Mode de vie

La gendarmerie apprend aux élus de la croisière à faire face à l’agression civile

Poster 12/05/2021 12:32

Durée de la vidéo: 1 minute.

Article rédigé par

Les maires ou les législateurs, les élus, sont confrontés à une violence accrue de la part de citoyens en colère. Les élus locaux sont souvent impuissants face à ce comportement. Pour les aider, la gendarmerie a mis en place un programme national de formation pour apprendre à réagir de manière appropriée à ces malheurs croissants. #IlsOntLaSolution

Le maire a été franchement insulté par l’un des membres avec un ton agressif. Même ce matin, des situations qui ne sont que des simulations sont de plus en plus courantes. Face aux douze élus, la gendarmerie joue le rôle d’un habitant en colère et obsessionnel. Simulation dans le cadre de cette formation de 4 heures animée par les soldats eux-mêmes formés aux techniques de négociation par le GIGN.

“”Nous pouvons prendre en compte notre expérience et notre formation et leur apporter notre aide afin qu’ils puissent vivre leurs missions plus sereinement au quotidien. Pour certains, c’est leur premier semestre, ils n’ont aucune expérience avec les aînés et peuvent parfois tomber dans des situations désagréables.«Le colonel Caviosh, le chef de la gendarmerie de la croisière, explique.

Un phénomène qui épargne le territoire. C’est pourquoi ce programme de formation est proposé au niveau national par la gendarmerie. Sur les croisières, de plus en plus d’agressions physiques, ainsi que les agressions verbales contre les maires et les élus locaux, ont bondi de 20% en un an. Tant de personnes sont inscrites à cette formation de 4 heures pour apprendre les techniques d’atténuation des agressions. “”Le but est d’écouter et de laisser parler la personne. Plus elle parle, plus elle peut s’exprimer, plus elle ressent de pression et plus il est facile d’engager un dialogue.«La gendarmerie Xavier, qui est le référent des négociations limousines, explique.

Actuellement, 2-3 sessions sont programmées par semaine jusqu’en juillet. Cependant, compte tenu de la demande (plus de 200 déjà inscrits), la gendarmerie, comme tout autre endroit, devra certainement jouer du temps supplémentaire sur la croisière à partir de la rentrée prochaine.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

La gendarmerie apprend aux élus de la croisière à faire face à l’agression civile

Source link La gendarmerie apprend aux élus de la croisière à faire face à l’agression civile

Back to top button