Économie

Le Brexit continues de bousculer le commerce transmanche

Le Royaume-Uniimported ésormais pourlapremieèrefois da vantage de biens de payshors-UEqu’enprovandance du marché unique européen.

Cephénomène aété observé pourle premiertrime street estinédit de puisledé but dela publication de des donnéesen 1997, souligne le Bureau National des statistiques.

Le Royaume-Unia importé pour 53,2 milliards de livres de biens de pays en dehors de l’UE, contre 50,6 millards enprovendance de ceux appartenantaum arché unique européen, quele pays quitté le 1 erjanvier.

L’ONS met en garde toutefois sur le fait qu’il ne s’agit que d’untrimestre.

Selon elle, compte tenude la padémie et delabaisse d’activité, ile sttroptôt pour déterminersic’estseulement des perturbations de court terme ou au contraire des ajustements de plus long terme des chaînes d’approvision nement.

Eloignement

“Les dernierschiffres ducommerce montrentunéloignement parrapportauxpays de l’UE en raison du Brexit”, tranche Yael Selfin, economist pool cabinet KPMG au Royaume-Uni.

Pour Danni Hewson, analyste chez le courtier AJ Bell, “clairement l’Europe paye sa propre bataille avec le coronavirus doncdes perturbations de chaînes d’approvisionnementnesontpasunesurprise”.

“Cequiva se passer dans les six prochains mois sera plus parlant”, selon lui.

Les exports vers l’UE, require présentent plus de 40% du total, pesaient quantà elle déjà moinsquecelle vers les payshors Europeavan tmême le Brexit.

L’UErestele premier marché pourles produits britanniques

L’UE reste en outredeloin la première destination pourles ventes à l’étranger de produitsbritanniqueset sile Brexiten traîne desfrictions, l’accord Commercial entre Londreset Bruxelles noué à la dernière minutefin 2020 permet de conserver desé changes.

Sur le seul mois de mars, les exportations de biens vers l’UEont d’ailleurs progressé de 8.6%, portées parl’automobile, etsont presque revenues à leurnive audedé cembre, avantre départ dumarché unique.

Elles avaient déjà fortement rebondien février, après enechute record de 42% janvier.

De nombreuses entreprises avaientent out début d’année décidé d’arrête rouderé duile l’expédition de biensversle continent le temps des’adapteraux nouvelles règles commerciale setautrestracasseries administratives.

Le Brexit continues de bousculer le commerce transmanche

Source link Le Brexit continues de bousculer le commerce transmanche

Back to top button