Mode de vie

Le devoir de vaccination des sapeurs-pompiers est « une question de liberté individuelle », et les grands syndicats de sapeurs-pompiers

Les pompiers, comme les soignants, sont obligés de se faire vacciner à partir du 15 septembre. Le projet de loi a été vérifié par le Conseil constitutionnel jeudi 5 août. Mais les principaux syndicats de pompiers s’y opposent. FA SPP-PATS est une coalition autonome de pompiers professionnels et de cadres professionnels et techniques. “Question de la liberté individuelle” Et à partir du mardi 10 août, nous demanderons une grève illimitée dans toute la France.Jeudi sur France Info, son porte-parole André Goretti a déclaré les pompiers au début de la crise sanitaire. “Aucune mesure de protection” Et surtout, ce qu’ils ont.”On ne m’a jamais demandé d’être considéré comme un aidant. »

franceinfo : Comment obtenez-vous cette décision de Wisemen ?

André Goretti : La décision du sage est conforme à la position du gouvernement. Comme nous le comprenons, la Constitution établit un modèle qui lie efficacement notre république. Mais néanmoins, aujourd’hui, il y a des questions sur la liberté personnelle. Nous ne sommes pas contre le principe de la vaccination, mais contre cette attaque. Nous et notre entreprise, comme d’autres citoyens français, avons des pompiers qui choisissent de se faire vacciner, des pompiers qui forcent ce choix, et des pompiers qui ne veulent pas se faire vacciner.

Pourquoi ne pas encourager le fait que les pompiers sont protégés contre les virus dans le Commonwealth, et mieux protéger ensuite les autres parties de la société ?

La crise a apporté des inconvénients majeurs. On se souvient du début de cette crise sanitaire. Il n’y avait aucun moyen de protéger les pompiers. Si nous étions positifs, on nous demandait même de venir au Covid et de travailler avec nous. Aujourd’hui, il y a une situation défectueuse. Surtout, le manque de discussion des approches. Nous avons appris par les médias que les pompiers et les soignants sont soumis à des mesures appropriées. Aujourd’hui, il y a de gros problèmes de dialogue social dans ce pays.

Regrettez-vous d’avoir fait le même travail d’infirmière?

Nous n’avons jamais exigé que chaque profession soit considérée comme un aidant naturel. Nous sommes les premiers intervenants dans le cadre de l’accompagnement personnel. Cependant, si le gouvernement nous reconnaît comme soignants, plus loin dans ce schéma, notre statut est remis en cause tant ils ont construit cette obligation de vaccination. De même, le gouvernement a décidé d’inclure les pompiers dans la campagne de vaccination, nous nous y sommes opposés juste parce que le geste incombait aux professionnels de la santé. Il y a toujours des problèmes juridiques et organisationnels. Les pompiers sont prêts à se protéger à travers des modes opératoires, des protocoles sanitaires, alors que cette crise sanitaire s’intensifie dans notre pays, mais surtout, pour protéger les victimes du risque de pollution, c’est fini. Nous savons comment faire cela. Nous continuerons à le faire. Cependant, certains d’entre nous ne veulent pas se faire vacciner.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Le devoir de vaccination des sapeurs-pompiers est « une question de liberté individuelle », et les grands syndicats de sapeurs-pompiers

Source link Le devoir de vaccination des sapeurs-pompiers est « une question de liberté individuelle », et les grands syndicats de sapeurs-pompiers

Back to top button