Mode de vie

Le gouvernement lance une consultation en ligne

C’est la seconde “Pilier” Aperçu de la politique anti-discrimination souhaitée par Emmanuel Macron: Anonyme et ouvert à tous, dans le but d’évaluer les mesures existantes, d’évaluer les mesures en cours d’enquête et de proposer de nouvelles idées. “Bonnes habitudes”.. Après le lancement de la plateforme anti-discrimination le 12 février, avec le soutien des militants, c’est “Faits saillants démocratiques”Débutera le jeudi 8 avril et sera déployé sur une période de deux mois. Les conclusions seront soumises au Premier ministre fin juin.

«L’égalité est toujours un principe et non une réalité pour de nombreux citoyens.La ministre Elisabeth Moreno, mise en évidence lors de la conférence de presse, a débuté en charge de l’égalité, de la diversité et de l’égalité des chances pour les femmes et les hommes. La discrimination ressentie ou subie constitue plus qu’un écart par rapport à notre accord républicain, qui est son déni. “”

Huit thèmes ont été identifiés: l’emploi, le logement, les transports, la sécurité, les transports, l’accès aux loisirs, les services publics, les soins de santé, les assurances, les banques et les fiducies d’investissement.Éveiller “Une époque affligée” Voir maintenant “Augmentation de la discrimination”Le ministre a rappelé que 25 normes de discrimination étaient interdites par la loi. Par exemple, origine vraie ou hypothétique, religion vraie ou hypothétique, orientation sexuelle, sexe, handicap, etc. La discrimination, dont la plus importante est l’origine, a mis en évidence le rôle de la crise sanitaire et de l’enfermement dans l’aggravation du phénomène.

Articles réservés aux abonnés Lire à nouveau Discrimination: signal d’avertissement des avocats

Garantissez la même récompense

“L’égalité des chances est une priorité pour les cinq dernières années”, Martelez le chef de l’Etat pendant plusieurs mois. Alors que le Sénat discute d’un projet de loi renforçant le principe républicain connu sous le nom de «loi séparatiste», l’administration tente de mettre l’accent sur les aspects sociaux de son comportement, message difficile à convaincre.

“Le but de cette consultation est également d’aborder le sentiment de ne pas écouter certaines personnes.”, A déclaré Marc Fesneau lors du Presspoint, Représentant ministériel en charge des relations parlementaires et de la participation citoyenne. Il a fait valoir que le gouvernement attend la volonté déclarée de la France de lutter de manière agressive contre la discrimination.je Moreno. Réalisé depuis six ans pour un réseau d’associations travaillant dans le quartier ouvrier Maison Depotes, comme en témoigne le baromètre Harris Interactive 2021, il a été publié le 18 mars (1033 personnes de plus de 18 ans). «Les Français soutiennent les mesures visant à prévenir, supprimer et corriger les discriminations. Analyse Samuel Thomas, Président du Syndicat National des Maisons de Mates, dont les propositions concernent de nombreux syndicats (CGT, CFDT, FSU, UNSA, Sud …) et associations (SOS-racisme, licra, murap, LDH, Clan ..) .). Les antiracistes sont des super-racistes dans la société française, mais ils veulent des mesures concrètes et coercitives, et ils en ont assez des éternels diagnostics, plateformes et recherches. “”

Vous devriez lire 40,24% de cet article. Le reste est réservé aux abonnés.

Le gouvernement lance une consultation en ligne

Source link Le gouvernement lance une consultation en ligne

Back to top button