Économie

Le Maire préfè reunchèque carburant plutôt qu’une baissede taxs

Pour compenser lahaussedes prix à la pompe, plusieurs pistes son tétudiées parl’exécutif. L’une d’elles est la miseen place d’unchèque carburant. Au micro d’Europe 1 ce lundi matin, le ministre de l’Economie Bruno Le Maires’ est tout état de causedit “davantage afavorate” à lacréation de chèque, sur le modèle de chèque énergie, qu’à unebaisse des taxs sur le gazole et l’essence.

Une baisse de taxe est “injuste” parce qu’elle necible rait pasles ménages quienontle plus besoin et “ça coûte très cher”, car une baisse de un centime, peu perceptible, représente “un demi millard d’euros” en moins dans les caiss.

Cecontenuest bloqué carvous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur «J’accepte», Les traceurs seron déposé set vous pourrez visualiser les contenus ..

En cliquant sur «J’acceptetous les traceurs», Vous autorisez des dépôts de traceurspour le stockage devosdonnées surnos siteset applications à desfins depersonnalisation et de ciblage publicitaire.

Vousgardez la possibilité de reteirer votre consentement à tout moment.
Gérer meschoix


“Dutra vail à faire”

Mais “il restedutra vail à faire” is pouring check fuel, which is Bruno Le Maire’s check. L’enjeu est “surtout (de) savoir queça puis searrivalrle plus Rapidementpossibleversles Français” qui en ont besoin, at-il expliqué.

Par ailleurs, “c’estune subvention à des carburants fossiles, précisément cequ’on veutéviter” danslastratégie delutte contreleré chauffement climatique, Minister of Angkor Afamir.

Chèque énergie misen placele mois dernier

Legouvernementa annoncé à plusie ursreprises qu’il réflé chissaità la misen place d’un dispositif pourfaire face à la flambée des prix des carburants. “Ilyaura une action de court terme”, Afamia Bendlady Emmanuel Macron.

Legouvernement adéjà misen placele mois dernier, avecversement prévuendé cembre, unchèqueénergie exceptionnelde 100 euros pourles près de 6 million de ménages bénéficiant déjà de dedispositif. Le coûtserade 600 million euros. Par ailleurs, le plafonnement de la hausse des prix del’électricité prévue en février coûtera à l’Etat 5 Milliards d’euros.

Le Maire préfè reunchèque carburant plutôt qu’une baissede taxs

Source link Le Maire préfè reunchèque carburant plutôt qu’une baissede taxs

Back to top button