Mode de vie

Le nombre de patients en unité de soins intensifs diminue légèrement en France

Un patient de 50 ans admis à l'unité de soins intensifs de l'hôpital Bisha à Paris début avril.

Est-ce le début du déclin? Il est trop tôt pour le dire. Cependant, les chiffres publiés par Santé publique France le samedi 17 avril suggèrent une amélioration relative. Le nombre de patients Covid-19 admis à l’unité de soins intensifs est tombé en dessous de 5900, un peu moins que la veille.

Au total, 5 877 patients ont participé aux services de soins intensifs, y compris la réanimation, les soins intensifs et la surveillance continue, contre 5 914 vendredi. En 24 heures, 359 patients ont été admis dans ces services pour traiter les cas les plus graves, contre 463 la veille.

Le nombre de patients Covid-19 reçus avec ces services a augmenté d’une semaine, un peu plus de 5900, encore loin du pic de la première vague en avril 2020 (7000).

Le nombre total de patients hospitalisés a également légèrement diminué, avec 30 329 patients porteurs de coronavirus actuellement hospitalisés et 30 472 la veille. Au total, 1 471 personnes ont été hospitalisées au cours des dernières 24 heures.

En début de soirée, Santé publique France n’avait pas encore publié d’autres grands indicateurs quotidiens de l’épidémie (taux de test positif, nombre de nouveaux cas, mortalité, etc.).

Monde avec l’AFP

Le nombre de patients en unité de soins intensifs diminue légèrement en France

Source link Le nombre de patients en unité de soins intensifs diminue légèrement en France

Back to top button