Économie

“Le nucléaire estune des options qui sont sur la table”

Si le chef del’Etatan noncé uninvestissement d’unmillard d’eurosdans le nucléaire, la ministredela Transitioné cologiquer appellequeles options du mixénergétique pourl’après 2035 nesont pasencoredé cidées.

Quel avenir pourlenu cléaire en France? Alors que le chef de l’Etatan noncé uninvestissement d’unmillard d’eurosdans la filiè redans lecadre du plan France 2030, la ministredela Transitioné cologique assurequ’ilnes’ agit pas d’une inflexion dans last ratégie énergétique française.

Invitéesur BFM Business, Barbara Pompili rappelle que l’objectif de la France esttoujours deréduire à 50% la partdunu cléaire dans la production électrique dupays (contre 70% aujour d’hui).

“RTE estime qu’on va avoir 20% debesoine senélectricitéen plus d’ici 15 ans, rappelle laministre.

Le pays qui va massment Investmentir pour mettre au pointles mini-réacteurs ditSMR (pour “small Modular Reactors”) ne devrait de plus pas en disposeravant plusieurs années.

“Les SMR aujour d’hui on est sur de la recherche et développement pouravoi run prototype quisera prêtaux alentours de 2030, estime Barbara Pompili. Unefoisqu’on aura mis au point ce prototype, on peutlance rl’industrialisation.

Silapart du nucléaire vadon cmé caniquement décroître dans les prochaines années, la ministree stimequ’à plus longterme il serait une option par mid’autres.

“RTE travaille surdescé narios après 2035avec plusoumoins de nucléaire plusoumo insderenouvelable setl’intérêt decesscé nariosc’estqueceseront des scénarios financés, onsaura combiença coûte ons alares chacune des option set làon pourrad.

Frederick Bianchi

“Le nucléaire estune des options qui sont sur la table”

Source link “Le nucléaire estune des options qui sont sur la table”

Back to top button