Monde

Le parquet exige des poursuites contre le Premier ministre

date de sortie: 14 septembre 2021-19:52

Le procureur général de Port-au-Prince a appelé mardi un juge enquêtant sur l’assassinat du président Jovenel Moise à poursuivre le Premier ministre Ariel Henry.

Le territoire est serré autour du premier ministre. Mardi 14 septembre, le procureur suprême de Port-au-Prince a appelé un juge d’instruction sur l’assassinat du président Jovenel Moise à poursuivre le Premier ministre Ariel Henry.

Bedford Claude, un commissaire équivalent du procureur du gouvernement de Port-au-Prince, a également demandé que M. Henry soit interdit de quitter le territoire d’Haïti “parce qu’il a exposé la signification des faits”. Le président Moise a été abattu par des soldats armés à son domicile de Port-au-Prince le 7 juillet.

“Sérieux soupçon de meurtre”

Dans une lettre adressée au tribunal de première instance de Port-au-Prince, Bedford Claude a déclaré : « Suffisant pour inculper M. Henry et forger sa croyance en la validité de la recherche de son acte d’accusation pur et simple. Il y a un facteur de compromis. ..

Dans une seconde lettre adressée au directeur de l’Immigration, un commissaire du gouvernement a justifié l’interdiction requise d’Ariel Henry de quitter le territoire « en raison de graves soupçons d’assassinat du président de la République ».

Vendredi soir, Bedford Claude a invité le chef du gouvernement à engager des poursuites mardi, affirmant qu’Henry avait eu une conversation téléphonique avec l’une des personnes activement recherchées quelques heures après le meurtre de Jovenel Moise. .. Cadre d’enquête.

Joseph Felix Badio, ancien cadre de l’unité anti-corruption dépendant du ministère de la Justice, a localisé géographiquement la zone où se trouvait la résidence privée de Jovenel Moise lorsqu’il a appelé Ariel Henry à 04h03 et 04h20. Nuit d’attaque.

Le parquet a également indiqué que le Premier ministre pourrait refuser de comparaître dans la convocation au parquet. [son] Statut de haut fonctionnaire”.

Pour entendre l’avis du ministre, le pouvoir judiciaire a généralement besoin de l’autorisation du président. Depuis l’assassinat de Jovenel Moise, Haïti n’a plus de président, la procédure d’aujourd’hui est donc impossible.

dérivation

Samedi, le Premier ministre a blâmé l’approche du procureur et l’a qualifiée de diversion.

“Il ne passera pas par les distractions pour semer la confusion et empêcher la justice de faire son travail en douceur”, a répondu Ariel Henry.

“Les vrais criminels, intellectuels et commanditaires du méchant assassinat du président Jovenel Moise seront retrouvés, jugés et punis pour leurs crimes”, a-t-il ajouté.

Quarante-quatre personnes, dont 18 Colombiens et deux Américains d’Haïti, ont déjà été arrêtées dans le cadre d’une enquête sur le meurtre de Jovenel Moïse, qui a été commis à son domicile sans blesser ses proches gardiens.

Utiliser l’AFP

Le parquet exige des poursuites contre le Premier ministre

Source link Le parquet exige des poursuites contre le Premier ministre

Back to top button