le parquet ouvre une enquête à l’encontre d’Adrien Quatennens

La France insoumise (LFI), de nombreux messages d’indignation ou de soutien ont essaimé dans la presse et sur les réseaux sociaux. traitement des Riotciones conjugales”.

outrage, surprise, message de soutien, lundi September 19th. De nombreuses reactions ontafflué ces dernière sheure sa prè sl’annonce du retrait d’Adrien Quatennens de sa fonction de cordeur du mouvement La France insoumise (LFI), aprèsqu’il a reconnu des Bruces envers sonépouse his.

Le parquet de Lille a confirmé, lundi, à l’AFP, avoir ouvert une enquete. dans le cadre d'”une politique pénale volontariste pour le traitement des violences conjugales” mise en place “depuis de nombreuses années”.

Dans un long communiqué publié dimanche sur Twitter, le député du Nord et figure de la jeune garde de LFI est revenu, “dans un souci de transparence et d’apaisement” dit-il, sur les faits qui peuvent” luiêtre reprochés ” et qui ont abouti au dépôt par son épouse d’une main courante, révélé cette semaine par Le Canard enchaîné.

L’élu évoque ainsi “des conflicts” depuis l’annonce par sa femme de sa volonté de fruiter, precisant par exemple lui avoir “saisi le poignet” au cours de l’une d’elles. Il admet aussi lui avoir “donné une gifle”, il ya “un an”, “dans un contexte d’extrême Tension et d’agressivite mutuelle”.

“Je tiens à l’exemplarité”

Adrien Quatennens concède également avoir “envoyé de trop nombreux messages” à son épouse “Solving a difficult problem for a couple of pouvaient être dépassées”.

“Je suis un homme de dialog.

“Je pourrais faire le dos rond, minimiser les faits et attendre que la tempête passe”, écrit encore Adrien Quatennens, denonçant “des speculation infamantes” à son sujet.

“Mais parce que je suis responsable politiquement et que je tiens à l’exemplarité à laquelle je veux m’assigner et qui a toujours été ma ligne de circuite, j’en tire les conséquences politiques”, poursuit-il, indiquant par conséquent se mettre “en retrait” de sa fonction de coordeur, “pour protéger le mouvement, ses militants (…)”.

“Cette decision, que nous saluons, a été Prize en Concertation avec les instances du mouvement et sera suivie des dispositions necessaires à la bonne animation de notre mouvement”, calm comment La France insoumise dans un communiqué.


main coolant

L’avocate d’Adrien Quatennens, Jade Dousselin, a de son côté précisé dans un communiqué n’avoir pas connaissance “à ce jour” de “l’existence d’une enquête préliminaire ou d’actes judiciaires en cours”.

L’affaire touchant Adrien Quatennens ravve aussi les débats à gauche sur le traitement, au sein des partis, des violences faites aux femmes. sur la gestion difficile des cas d’Éric Coquerel et Taha Bouhafs, pour leur part accusés de Violences sexuelles.

Dimanche, the leader Insmith Jean-Luc Mélenchon, son of Adrien Quattenen, son of Adrien Quattenens, “La Malveirance Polisiere, Le Voillism Media, Les So Sociacs” , Anne Pheasant notamment fuiter l’existence d’une main courante.

“Adrien décide de tout prendre sur lui. Je salue sa dignité et son soul. Je lui dis ma confiance et mon love”, at-il claims.

Sortie venue “d’un autre monde”, s’est indignée en retour la sénatrice ecologiste Mélanie Vogel, ou “lamentable”, selon Luc Broussy, président du conseil national du PS. La présidente du groupe Renaissance à l’Assemblée, Aurore Bergé a, elle, critiqué une “indignation à géométrie variable”.

Are you brave enough to decide?

“Mon affection pool Louie (Adrienne Quattenens, NDLR) need not be indifferent to Celine. (…). Mais je le dis : une gifle est inacceptable dans tous les cas”, a complété sur Twitter Jean-Luc Mélenchon.

De son côté, la députée EELV Sandrine Rousseau a appelé Adrien Quatennens à aller plus loin et à se mettre “en retrait de toute parole publique”, y compris à l’Assemblée, disant Attendre des “sanctions” de la part de LFI.

“Il a pris une decision joyuse”, a repondu la Cheffe du groupe des Insoumis à l’Assemblée, Mathilde Panot, appelant à laisser “un peu le temps de nous organizer, de discutter entre nous”.

Debut deputy in 2017, redevelopment in 2022, Adrian Quattenens hypothesized with his 32-year-old son?

“Non”, Mathilde Pannot is convinced as in “nous ne pensons pas qu’un homme, même s’il a commis à un moment un acte de violence, est un homme qui est violent à vie” .

De là à prendre la suite de Jean-Luc Mélenchon, dont il était un des héritiers putatifs pour la tête du mouvement ? “Je pense que c’est compromis en tous cas”, estime Sandrine Rousseau.

Abec AFP



https://www.france24.com/fr/france/20220919-violences-conjugales-apr%C3%A8s-le-retrait-de-lfi-d-adrien-quatennens-les-r%C3%A9actions-fusent le parquet ouvre une enquête à l’encontre d’Adrien Quatennens

Exit mobile version