Monde

Le président suspend le parlement et limoge le chef du gouvernement

Le président tunisien Kais Saied a annoncé dimanche soir qu’il gelerait l’activité parlementaire et limogerait le Premier ministre du gouvernement, Hishem Mechichi.

Après une importante journée de manifestations contre les dirigeants tunisiens, le président tunisien Kais Saied a annoncé dimanche soir qu’il suspendrait les travaux parlementaires et limogerait le secrétaire d’État du gouvernement Hishem Mechichi.

L’annonce fait suite à des manifestations dans de nombreuses villes du pays dimanche, malgré le déploiement d’une importante police pour restreindre les déplacements. Les manifestants ont spécifiquement exigé la “dissolution du parlement”.

Kais Saied est en réunion d’urgence au Carsage Palace alors que la Tunisie fait face à un pic d’épidémie de coronavirus et à une grave crise politique entre Kais Saied et le principal parti parlementaire, le Mouvement Ennahda.

“La Constitution ne permet pas la dissolution du Parlement, mais elle permet le gel des activités parlementaires”, a-t-il déclaré, invoquant l’article 80, qui autorise ce type d’action en cas de “danger imminent”.

Kais Saied a annoncé qu’il était en charge de l’exécutif “avec l’aide du gouvernement” dirigé par un nouveau chef nommé par le président de la République. Il a également annoncé que l’immunité parlementaire avait été levée.

Des milliers de Tunisiens ont manifesté dimanche devant leurs dirigeants, notamment la formation musulmane Nafda. Ils ont spécifiquement crié un slogan contre la formation et son Premier ministre de soutien, Hishem Mechichi, en disant : « Les gens veulent la dissolution du parlement.

Le président suspend le parlement et limoge le chef du gouvernement

Source link Le président suspend le parlement et limoge le chef du gouvernement

Back to top button