France

le procès sur des tweets du patron de Tesla démarre

Pabrielle:

Des Investmentisseurs lui reprochent d’avoir, via des déclarations sur Twitter, “artificiellement manipulé le prix du titre de Tesla afin de complètement rubiner” ceux qui pariaient sur une baisse du cours en Bourse.

Plus de quatre ans après avoir tweeté qu’il allait sortir Tesla de la Bourse, Elon Musk doit rendre des comptes au tribunal face auxInvestisseurs qui s’estiment lésés par ses declarations, après avoir dejà subi les foudres des autorités.

“Elon Musk, (alors) PDG de Tesla, a menti, et ses mensonges ont fait perdre des millions de Dollars à des personnes”, a lancé mercredi 18 janvier Nicholas Porritt, avocat des plaignants, desInvestisseurs rassemblés dans une action collective.

Le 10 août 2018, ils avient portéplaante contre le dirigeant d’entreprises, pour avoir “artificiellement manipulé le prix du titre de Tesla afin de completement rubiner lesInvestisseurs” qui pariaient sur la baisse du cours.

Le procès pour Fraude s’est ouvert mardi à San Francisco avec la sélection d’un jury de neuf personnes, et doit durer trois semaines.

Il avait créé la stupeur le 2018 août en affirmant qu’il voulait retirer son groupe de la Bourse en déboursant, puis que le financement était “sécurisé”.

Selon la défense, Elon Musk avait bien l’intention de sortir Tesla de la Bourse, et ne doutait pas du financement, grâce à des guarantees de ce fons. Alexander Spiro, avocat du milliardaire, a reconnu que son client avait redigé ce tweet ” de façon précipitée” après qu’un article du Financial Times eut révélé que le fonds saoudien était monté au capital de Tesla.

“brag”

Le choix des mots était “Unscrupulous”, mais “ce n’est pas une claim”, a martelé l’avocat. “Pendant tout ce processus, M. Musk n’a pas vendu une seule action. Aucun dirigeant de Tesla, aucun membre du conseil d’administration n’a vendu une seule action.

Le titre du constructeur de voitures électriques avait bondi jusqu’à $386.48 dans la foulée des tweets. Le 16 août, il était redescendu à $335.45. À cette date, le New York Times avait publié une interview d’Elon Musk “qui confirmait les pires rumeurs”, a aavancé Nicholas Porritt, notamment que “personne du conseil d’administration n’avait relu les tweets composés depuis sa voiture en route pour l’aéroport, et que le prix, 420 $, était une blague”.

Aux États-Unis, les chiffres 4 et 20 accolés sont associés à la consomation de cannabis. Quand le milliardaire a proposé de racheter Twitter au printemps dernier, il a choisi un prix de 54.20 $ par action. que ce n’était pas une blague pour les Investisseurs”, Nicholas Porritt of Assen.

The principal plaintiff, Glenn Lyttelton, commented Laconte au Jurée. Fonds de Pens et compagnies d’assurance.

“Due Me Barre”

Tesla wants a speedy abandonment. Mais le gendarme boursier americain, la SEC, estimant que le Patron n’avait pas apporté la preuve de son financement, lui avait imposé de céder la présidence du conseil d’administration, de payer une amende de 20 millions de Dollars et exigé par la suite que ses tweets directement liés à l’activité de Tesla soient pré-approuvés par un juriste compétent.

“Elon Musk voit ce procès comme un moyen de faire réexaminer cette decision de la SEC” comments Josh White, ancien économiste de l’agence fédérale. le droit de dire ce qu’il veut sur Twitter.

L’intervention des autorités n’a pas modéré son appétit pour les provocations sur son réseau social favi, qu’il a racheté en octobre après des mois de rebondissements et sous la menace d’un procès.

Depuis, ses decisions controversées à la tête de la plateforme suscitent des indignations quasi quotidiennes, au point que ses avocats ont demandé la semaine dernière au juge californien de déplacer le procès au Texas, craignant que le jury soit biaisé à San Francisco. été refusée, mais les commentaires des potentials jurés, lus mardi au tribunal, ont révélé à quel point le multimilliardaire divise. Rationality” and “due my barre”.

Abec AFP

https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20230119-elon-musk-a-menti-le-proc%C3%A8s-sur-des-tweets-du-patron-de-tesla-d%C3%A9marre le procès sur des tweets du patron de Tesla démarre

Back to top button