Santé

L’entreprise française Carmat vend pour la première fois un cœur artificiel

A Naples, il est accepté par un patient en attente d’une greffe. La vente de ce nouvel outil est autorisée en Europe depuis décembre.

Article écrit par

Poster 19/07/2021 12:22

mettre à jour 19/07/2021 12:25

Temps de lecture: 1 minute.

Ce n’est que le premier battement de coeur. Le cœur artificiel français Carmat a d’abord été vendu pour être transplanté chez des patients italiens, a annoncé la société lundi 19 juillet. En décembre 2020, Carmat a reçu le marquage CE en Europe. Cela a donné le feu vert de la marque Aeson à la commercialisation de cœurs artificiels en Europe. La vente annoncée lundi est la première depuis lors.

Temporairement interdit avant la greffe pour les patients en attente de greffe. C’est le cas d’un patient qui l’a accepté à Naples.

Le 15 juillet, Carmat a annoncé qu’elle était la première aux États-Unis à transplanter un cœur artificiel dans le cadre d’une étude clinique menée au Duke University Hospital de Durham, en Caroline du Nord. L’étude a déjà été réalisée en Europe.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

L’entreprise française Carmat vend pour la première fois un cœur artificiel

Source link L’entreprise française Carmat vend pour la première fois un cœur artificiel

Back to top button