Mode de vie

Les derniers conseils de Bertrand Perrier, expert en prise de parole en public

Bertrand Périer, avocat et professeur d’orthophonie à Sciences Po et à HEC, est l’invité de “8h30 france info” le dimanche 20 juin 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Bertrand Perrier, juriste, professeur d’art oratoire à Sciences Po et à HEC, et bénévole auprès des jeunes de Seine-Saint-Denis sur le projet Eloquentia. A partir de “8h30 france info” le dimanche 20 juin 2021. Des experts, avec Ersin Leibowitch et Alexis Morel, ont donné aux étudiants des conseils simples, clairs et convaincants avant le grand oral de rentrée.

Adoptez une posture droite et des gestes naturels

Lors du Grand Oral, les étudiants doivent adopter la bonne posture. Dans le cas de Bernard Perrier “L’idée est de mettre son corps en T, avec un buste droit, des épaules très horizontales.” Et il explique l’idée qu’il y a quelque chose comme un fil qui se connecte au plafond au sommet de la tête. Les élèves doivent essayer de faire des gestes naturels, “En regardant alternativement les deux jurys, ce ne sont ni des momies ni des sémaphores.”

La voix, le ton, le changement de débit et la force sont également des facteurs importants.Bernard Perrier Conseiller “Ne tombez pas dans des représentations théâtrales, des tours ou des plaies perforantes, juste pour attirer l’attention et garder l’attention de ceux qui vous écoutent.” Les candidats peuvent également consulter les deux examinateurs.

Fiez-vous aux mots-clés et ne le faites pas “du fond du cœur”

Grand Oral, “Ce n’est pas un test de lecture”, explique Bertrand Perrier. “Si vous y êtes du fond du cœur, vous augmentez le stress de la parole, le stress du trou de mémoire.” Cette année, les élèves pourront obtenir des notes. Ainsi, avec 20 minutes de préparation avant de passer, les étudiants devraient être en mesure de décrire la présentation. Un aperçu de la présentation est juste devant vous. “Mais ne le lisez pas spécifiquement ou n’essayez pas d’écrire le texte intégral.”, précise-t-il.

Le but est d’essayer vraiment “Ecrivez des mots-clés qui vous aideront à vous repérer, comme une carte routière avec les gares et les aires d’autoroute.”

N’hésitez pas à prévenir le jury en cas de blocage ou de coupure de courant.

« Si cela arrive Tort, Le premier conseil est de dire ça et de ne pas prétendre que les choses vont bien.” Insistez pour qu’un professeur parle en public. Si un élève se retrouve bloqué ou amnésique lors d’un oral “La meilleure façon de le définir est de le dire. C’est une sorte de parachute ventral.”, Bertrand Perrier insiste. “Si non passé Vraiment mauvais, le mieux c’est de dire “écoute, je suis perdu” et donc Au moment où vous êtes devant son examinateur et aidé.”

Les enseignants orateurs ont désigné le ministère de l’Éducation pour donner au jury des instructions bienveillantes pour aider les candidats à retrouver le chemin du retour.

Entraînez-vous devant des personnes qui ne connaissent pas le sujet

Plutôt que de parler de répétition, Bertrand Perrier propose une formation “Fais-le devant des gens, devant des gens qui peuvent ne rien savoir à ce sujet.” Parce que dans ce procès, nous devons garder à l’esprit qu’il y en a. “Deux enseignants, dont l’un ne connaît pas forcément la matière traitée.”

L’idée est de le faire devant tes amis, fais-le devant tes parents pour tester un peu ta discussion. « La seule chose qu’on puisse faire ce dimanche après-midi, c’est rencontrer sa famille et lui parler. Tiens, je vais le faire pour toi. Tu comprends, c’est Est-ce que ça te parait évident ?? », Il explique. Instructions : Rendez-le simple, clair et convaincant. “Ce n’est pas un test de théâtre. C’est juste une question qui explique les questions que nous connaissons, sélectionnées et traitées en amont.”

Les derniers conseils de Bertrand Perrier, expert en prise de parole en public

Source link Les derniers conseils de Bertrand Perrier, expert en prise de parole en public

Back to top button