Des sports

Les Français attendaient cette saison

NBA des starting-blocks avant le début des hostilités

Avant que la saison NBA ne commence avec l’affiche Milwaukee-Brooklyn de mardi à mercredi soir, les questions ne manquent pas. Entre courses au titre, MVP et record…

1. Deux “super équipes”

Avec les deux numéros gonflés des Los Angeles Lakers et des Brooklyn Nets (James, Davis, Westbrook de Los Angeles-Durant, Harden, Irving de Brooklyn), les deux équipes sont logiquement favorites des titres, mais attention aux blessures. Le commentateur de BeIN Sports Xavier Vaution n’est pas toujours convaincu par Angelinos. “Les Lakers n’ont pas assez de tireurs pour réussir sur le long terme. Je suis très surpris de les voir réussir même avec Revlon”, analyse-t-il.
Il remplit aussi d’autres équipes comme les Milwaukee Bucks, Defending Champion, l’an dernier Utah Jazz Leader en saison régulière, Golden State ou encore le très bon potentiel de recrutement de Miami pour une résurgence (notamment Kyle Lowry et PJ Tucker).

2. MVP européen ?

Le pivot serbe Nikola Jokić (Denver Nuggets) aura des concurrents coriaces pour conserver son trophée cette année, dont un certain Luka Doncic (Dallas Mavericks). Les Slovènes continuent de battre des records précoces et sont les favoris des lieux de paris sur les trophées. Le MVP grec Janis Adetokumpo de 2019 et 2020 participera aussi logiquement à la course. Cela montre que l’Europe règne en NBA.

3. De nouvelles réglementations pour soutenir les défenseurs

Cette saison, il y aura des changements d’interprétation, comme des arbitres entraînés à reconnaître des actions non académiques, comme un attaquant se jetant sur un défenseur et changeant soudainement de trajectoire…

4. Record de défaites

Le légendaire entraîneur américain des San Antonio Spurs Gregg Popovich a réussi 26 fois en dépassant Don Nelson en tant qu’entraîneur le plus titré de l’histoire de la saison régulière (1335).
Stephen Curry peut également continuer à marquer son histoire en devenant le plus grand tireur à trois points de tous les temps. Le meneur de jeu n’est qu’à 142 unités derrière Ray Allen (2973).

Les Français attendaient cette saison

Source link Les Français attendaient cette saison

Back to top button