Des sports

“Les Françaises peuvent rêver de gagner le tour”

Comment avez-vous vécu cette présentation d’une femme du Tour de France ?

“Il y a quelques années, vous n’auriez peut-être pas imaginé être au milieu de ces grands champions pour parler du Tour de France.”

Qu’avez-vous pensé en découvrant le cours ?

“C’est un rêve. C’est un très beau tour. C’est difficile, mais ça ne m’offense pas. J’aime la montagne parce que j’ai un profil d’alpiniste. Et il y a un peu de tout. Plus 8 C’est vraiment super sur le premier tour parce que c’est compliqué de faire toute la France en une journée.”

Que représente cette conférence pour le cyclisme féminin ?

“C’est clairement un grand pas en avant. En matière de couverture médiatique, c’est la quatrième semaine de tournée. On voit que les gens sont habitués à regarder la télévision et à regarder les garçons, et c’est ce qui se passe avec les filles. L’impact est le suivant : C’est juste énorme.”

Départ de Paris où arrive le tour des hommes…

“C’est bien pensé. Cela ressemble à une prise de pouvoir. Maintenant, c’est à nous d’écrire l’histoire, de faire de grandes choses comme des garçons, et nous pouvons en faire la plupart.”

En tant qu’alpiniste, les maillots à pois vous donnent-ils envie ?

“À vrai dire, je n’y pensais pas. Mais ce qui fait vraiment rêver, c’est le maillot jaune. C’est l’objectif de l’équipe de le récupérer. Je ne suis pas le chef d’équipe. Mais, c’est mon objectif principal est spécial juste pour lever les bras sur scène. C’est bien de tout avoir, maillots, victoires, etc. Après le Tour de France, c’est spectaculaire Sera. “

“Nous luttons pour l’égalité.”

Cette nouvelle race est-elle suffisante ?

“C’est un premier pas important, mais tout demander du jour au lendemain est compliqué. Cela fait 10 jours jusqu’à présent pour voir la tournée de trois semaines, la course la plus longue de toutes les filles. Il faut y aller progressivement. Pour le bonus, que ce soit pendant la période ou pas. Nous avançons dans la bonne direction. Je ne suis pas inquiet pour l’avenir. Nous sommes égaux. Je m’efforcerai de viser. “

Y a-t-il une pression après la création de cet événement ?

“Bien sûr, nous rêvons depuis des années, alors ne soyez pas déçu. Mais nous courons presque comme les garçons tout au long de la saison et il y a autant de vues qu’eux. La tournée est toujours en cours. C’est un course bondée, alors j’espère que nous ne serons pas déçus, les masses viendront nous soutenir, et cela seul nous aidera à réaliser de plus grands exploits. . “

Les Françaises peuvent-elles gagner ce tour ?

“Oui, le niveau en France commence à monter régulièrement. Rien que lors de la dernière course au Royaume-Uni, la Française a terminé deuxième, troisième et cinquième du tour du monde. Déjà de très bons résultats. . Les Françaises peuvent rêver de gagner un voyage . “

“Les Françaises peuvent rêver de gagner le tour”

Source link “Les Françaises peuvent rêver de gagner le tour”

Back to top button