Auto

L’OMS recommande que le seuil soit considérablement abaissé afin qu’il ne le dépasse pas.

Ce sont des recommandations, pas des lois. Cependant, ils semblent déjà totalement inaccessibles dans tous les pays européens et ne peuvent être limités à 40 µg/m3 de dioxyde d’azote. En 2019, notamment en Allemagne, ce seuil a été fréquemment dépassé. Sur la même période, Paris et Lyon s’améliorent légèrement avec des moyennes de 37,5 µg/m3 et 26,5 µg/m3 respectivement.

Le score est clairement conforme aux limites européennes, mais loin de la recommandation d’aujourd’hui de l’OMS, qui conseille aux États membres de ne pas dépasser 10 µg/m3.

“”En France, on estime qu’environ 47 000 à 100 000 personnes meurent prématurément chaque année de la pollution de l’air. Cette pollution de l’air affecte les grandes agglomérations, notamment en France, principalement par le transport routier. En effet, le transport routier représente 63 % des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et 18 % des émissions de particules PM2,5.“, précise le communiqué.

“”Les villes majoritairement peuplées ont la responsabilité d’être à l’avant-garde de cette bataille, en veillant à ce que cette transition se fasse de manière juste et équitable pour tous.Malheureusement, l’un ne va pas à l’autre aujourd’hui. Dans les transports, le seul moyen rapide et efficace de réduire la pollution de l’air dans la région est de recourir aux véhicules électriques, mais c’est encore loin.

L’OMS recommande que le seuil soit considérablement abaissé afin qu’il ne le dépasse pas.

Source link L’OMS recommande que le seuil soit considérablement abaissé afin qu’il ne le dépasse pas.

Back to top button