France

Macron défend le pass santé

Dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le chef de l’Etat estime que se faire tester ou vacciner pour se rendre dans certains lieux publics, c’est faire preuve de “liberté responsable”.

La prolongation du pass sanitaire, partiellement validée ce jeudi après-midi par le Conseil constitutionnel, a de nouveau fait l’objet d’une vidéo postée par Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo publiée sur Instagram jeudi, le chef de l’Etat a de nouveau défendu l’utilisation du pass sanitaire. Il a choisi de répondre à un commentaire sur la privation de libertés qui résulterait, pour certains, de cette nouvelle mesure : “le pass sanitaire est une privation inédite de ma liberté et c’est insupportable”.

L’occasion, pour Emmanuel Macron, de rappeler ce qu’est pour lui “la liberté de chacun dans la société”. Pour cela, le chef de l’Etat a commencé par utiliser un exemple sans rapport avec la pandémie.

“Après avoir bu, je ne suis plus libre de conduire”

“Je suis totalement libre de boire un verre, deux verres, trois verres, quatre verres de vin, de rester chez moi, de voir des amis, il n’y a pas de problème”, a-t-il déclaré avant d’ajouter : “par contre depuis des années nous avons accepté qu’après avoir bu je ne suis plus libre de prendre le volant car à ce moment-là ma liberté de prendre le volant peut vous mettre en danger, peut vous mettre en danger une jeune fille traversant la rue ou quelqu’un qui n’y est pour rien.”

Une idée que selon lui, les Français ont “acceptée”, que ce soit de prendre le volant en état d’ébriété ou “beaucoup d’autres choses”. “Dans la société, parce qu’on dépend les uns des autres, la liberté ne se conjugue pas au singulier, donc notre liberté à chacun ça n’existe pas elle tient seulement parce qu’on protège aussi les autres et on respecte la liberté des autres”, a insisté Emmanuel Macron avant revenir sur le cas des mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19.

« Liberté responsable »

“C’est la même chose pour se faire vacciner, la même chose pour le pass santé. Je peux décider de ne pas me faire vacciner et de rester chez moi, mais si je vais dans des endroits où je risque de contaminer d’autres personnes qui ont pris des précautions, ou peut-être ont A dose, à ce moment-là je dois soit me faire tester soit me faire vacciner, c’est la liberté responsable, la liberté d’un citoyen ou d’un citoyen.”

Le président de la République a également rappelé que “d’autres pays avaient adopté” le pass sanitaire, “que nous n’étions pas les seuls et c’est ce qui nous a permis de ne pas tout fermer”.

Macron défend le pass santé

Source link Macron défend le pass santé

Back to top button