neuf élus de la majorité sorry le non-retrait du maire

Ils sont neuf. premier signe très tangible que la crise que traverse la Ville atteint clairement la majorité Municipale.

Ce communiqué prouve que l’équipe constituée autour de Gaël Perdriau n’est clairement plus sur la même longueur d’onde. Lionel Boucher, Presidente de Partemental de Rudi, Adjoint Uncharge de Animation rejoint dans son analyze par son collegue Denis Chambe. La deuxième faille montre que le bateau tangue et que l’executif stéphanois est en pleine tempête. enregistrements (de Mediapart NDLR) », reconnaissent d’ailleurs les élus, qui disent comprendre l’inquiétude des Stéphanois et des acteurs économiques locaux.

Mais les neuf élus vont plus loin, en disant prendre acte de la déclaration du maire de ne pas se mettre en retrait de ses fonctions, « tout en le rejecttant ».

« Sa mise en retrait aurait permis un retour à la sérénité »

« pour nous en effet, sa mise en retrait aurait permis un retour à la sérénité dans la gestion des Affairses de la ville, sans pour autant remettre en question la présomption d’innocence dont il doit bénéficier comme tout citoyen, poursuivent-ils. ailleurs, nous considérons comme essential le départ de son directeur de cabinet. »

Daplenos information, l’interview que nous a accordee Pierre Gauthieri.

Parmi les signataires, retrouve Nicole Peycelon, adjointe en charge de la sécurité, qui avait été la première à prendre la parole. Voyous ».

Claude Liogier, adjoint en charge de lacirculation, signe également le communiqué. Il avait été le deuxième adjoint à se positionner clairement en apportant tout son soutien à Gilles Artigues. Gaël Perdriau. Car l’adjoint à la santé est en charge de la mise en place du plan Cancer, mesure forte du plan de mandat du maire.

« Malgré les circonstances, nous nous attacherons à poursuivre avec determination lesmissions que les Stéphanois nous ont confiées », concluent les neuf élus.

Les neuf signataires : Patrick Michaud, adjoint à la sécurité, Nicole Peycelon, adjointe à la sécurité, Paul Corrieras, adjoint à la démocratie participative, Claude Liogier, adjoint en charge de lacirculation, et les conseillers municipaux : Jacques Phrommala, Alain Schneider, Jacques Guarinos, Veronique Farzone, Jean Jamet.

https://www.leprogres.fr/politique/2022/09/16/affaire-de-la-video-intime-neuf-elus-de-la-majorite-regrettent-le-non-retrait-du-maire neuf élus de la majorité sorry le non-retrait du maire

Exit mobile version