Paramount+, Vanguard France – ZDNet

La saison de la publication des résultats du troisième triestre a démarré chez les streamers il ya quelques jours avec les chiffres de Netflix qui a refait surface en annonçant une relance de ses abonnements avec un gain de 2,41 millions d’abonnes pour atteindre 223, 09 million Davonne au total. Aux Etats-Unis, où Netflix a eachment perdu 640.000 puis 1,3 million d’abonnés aux premier et deuxième triestre, l’entreprise affiche un gain de 100.000 abonnés de juillet à septembre, une maigre consolation sur son marché domestique, de loin le plus parallel.

De son côté, Paramount Global a annoncé une hausse de 4,7 millions d’abonnés dans le monde pour ses services DTC pour un total de 66,5 million d’abonnés incluant les abonnés Paramount+, SkyShowtime et autres abonnés DTC (Showtime, BET+ Noggin et al.).

Dans le détail, Paramount+ a gagné 4,6 millions d’abonnés sur le trimesre pour atteindre 4,6 millions d’abonnés dans le monde, mais seuls 2,7 millions sont des abonnés directs de Paramount+ puisque 1,9 million d’abonnés Sont à SkyShowtime in action, Paramount+ replacement nordics cet automne streaming res d’an le hofl . La direction de Paramount Global explique la belle croissance de son service sur les 9 premiers de l’annee grâce à ses lancements sur les marchés international HALO et Yellowstone ont été les principaux moteurs d’acquisition pour le service et, en Amérique latine, la Premier League anglaise a suscité de nombreuses inscription.

De son côté, Pluto TV poursuit sa croissance en atteignant 72 million d’utilisateurs actifs mensuels à fin septembre, ce qui lui vaut d’apparaître pour la première fois dans le classement The Gauge de Nielsen en septembre. Côté publicitaire, Pluto TV voit son revenu sur 9 mois passer de 697 million de Dollars en 2021 à 786 million de Dollars en 2022, soit une hausse de 13%, avec toutefois une petite alerte sur le troisième triestre où les recettes publicitaires affichent un repli de 7% par rapport à 2021. Mais pas d’inquiétude chez Paramount, Pluto devrait depasser facilement le milliard de Dollars de recettes en 2022. Bob Bakish a conclu au moins un accord qui s’est avéré prémonitoire. , giving a direct response to the re-diffusion and old films. «Lorsque nous avons fait Pluto, les gens se sontmoqués de nous», adéclaré Bakish.Pluto, quigénéraitalors environment.In 2022 he was paid $ 70 million to civil servants deputy civil servants.

Au global, la division DTC affiche une croissance de 38% de ses revenus trimestriels par rapport à 2021 à $12.2 billion (863 million going into les abonnements and 363 million into publicité). Sur 9 mois, la croissance des revenus est de 56% à 3,5 milliards de Dollars (70% pour les abonnements). en annuel, l’écart reste important : +74% pour les abonnements et +25% pour la publicité. pertes sont de 1,24 milliard de Dollar contre 490 millions sur les 9 premiers mois de 2021. à 2.4 milliard dollars.

Un choix assumé par Bob Bakish, le CEO de Paramount Global : « Nous avons deux objectifs : produire des flux de trésorerie et des marges à partir des médias traditionalnels et, simultanément, prendre de l’ampleur à partir du secteur de croissance le plus important dans les médias, à savoir le streaming »Paramount+ est sûr de finir l’annee en beauté : non seulement le service est celui qui a recruté le plus d’abonnés sur les 9 premiers mois de l’année aux Etats-Unis, mais en plus il peut compter sur ses nouveau accords In the de distribution, Walmart aux Etats-Unis et Virgin au Royaume-Uni et surtout sur l’arrivee de Top Gun : Maverick sur le service avant la fin de l’annee aux Etats-Unis.



https://www.zdnet.fr/blogs/digital-home-revolution/paramount-avant-la-france-39949300.htm#xtor=123456 Paramount+, Vanguard France – ZDNet

Exit mobile version