France

Pécresse en position de force face à Ciotti pour le second tour

Forte du soutien de tous ses ex-rivaux au Congrès LR et de son expérience de ministre et de présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse apparaît comme la grande favorite du second tour.

Alors que la course au second tour débute ce vendredi matin, Valérie Pécresse est selon toute vraisemblance la grande favorite du Congrès LR. Si Éric Ciotti a créé la surprise en se positionnant en tête des voix (25,6% pour le député des Alpes-Maritimes, contre 25% pour son rival) lors du premier tour, son rival dispose désormais d’une large réserve de voix.

Jeudi midi, le représentant de la droite “sans tabou” s’est en effet rapidement retrouvé très seul. Alors que les résultats du premier tour du Congrès de la droite sont à peine tombés, dessinant le duel inattendu entre Eric Ciotti contre Valérie Pécresse, que le professeur Philippe Juvin a apporté son soutien au président de la région Île-de-France dans un tweet, en le nom du “rallye”.

L’ancien favori Xavier Bertrand et l’ex-négociateur du Brexit Michel Barnier, respectivement quatrième et troisième de la course, ont suivi. Tout comme le Président du Sénat Gérard Larcher dans la soirée.

Dans une pochette

Eric Ciotti a été félicité par Eric Zemmour. « Heureux de voir nos idées si largement partagées », a tweeté le candidat d’extrême droite.

S’il est arrivé premier au premier tour, Eric Ciotti a devancé son rival avec seulement 665 voix d’avance. Dans un mouchoir de poche avec ses concurrents (23,9% du côté de Barnier, 22,4%, chez Bertrand), le candidat autoproclamé à la “rupture”, dispose de peu de réserves de voix, même si le choix appartient aux militants et qu’il y a ont souvent eu beaucoup de surprises dans ce type d’exercice par le passé.

“Il n’a pas le même CV qu’elle”

Au premier tour, deux profils très différents sont sortis finalistes du Congrès républicain. Deux lignes qui s’affrontent et, là aussi, l’avantage revient à Valérie Pécresse, selon Ludovic Vigogne, journaliste spécialiste de la droite à Avis, interrogé par BFMTV :

“Elle a un profil beaucoup plus fort en tant que fonctionnaire du gouvernement qu’Eric Ciotti. Elle était ministre [de l’Enseignement supérieur de 2007 à 2011, et du Budget de 2011 à 2012], elle est présidente d’une grande région. Eric Ciotti était son adjoint, président du département, mais il n’a pas le même CV qu’elle”, analyse le journaliste.

Les 113 038 militants ont de ce vendredi 8 heures jusqu’à samedi 14 heures pour faire leur choix. Le nom définitif du champion de droite pour 2022 sera connu samedi vers 14h30.

Pécresse en position de force face à Ciotti pour le second tour

Source link Pécresse en position de force face à Ciotti pour le second tour

Back to top button