Mode de vie

Rapport abominable à la police

Publié 10 juin 2021 21h40

Durée de la vidéo : 2 minutes

France 2
Article écrit par

D. Schlienger, D. Basier, P. Wursthorn, R. Laurentin -France 2

télévision française

L’abominable rapport met en lumière une série de méfiances et d’échec de rendez-vous entre la police et la justice en cas de meurtre. Chahinez Boutaa, le 4 mai à Mérignac.Elle s’était déjà immolée par son ancien compagnon condamné pour violences conjugales

Il s’agit d’un rapport dégoûtant soulignant une série de défauts et de défauts d’information.10 mois d’erreurs et d’omissions qui auraient pu empêcher le meurtre Chahinez Boutaa, le 4 mai, Mérignac (Girondo). 7 août 2020, les jeunes femmes portent Des plaintes au sujet de son ex-compagnon emprisonné la harcelant au téléphone. La plainte a été classée. Les victimes étaient inconnues à sa sortie de prison le 6 octobre.

Le· Le 15 mars 2021, elle a déposé une nouvelle plainte. Elle a été violemment agressée par son ex-conjoint. Cependant, le dossier n’a pas été entièrement complété par la police et tous les éléments n’ont pas été transmis au parquet.Choquant, Témoigner Me Solènes Roquain-Bardet, Avocat Victime. Lorsque j’ai exhorté cette jeune femme à porter plainte, je lui ai fait confiance aux services de police« L’homme a réussi à échapper aux services de police faute de communication. La syndicaliste Anne Sophie Balme a déploré le manque de moyens. Il y a 215 procédures en cours à Bordeaux (Girond), toutes urgentes. Dysfonctionnement ultime : Le 29 mars, l’homme s’est plaint à la police de ne pas pouvoir voir son enfant. Trente-six jours plus tard, il a tué son ex-partenaire.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Rapport abominable à la police

Source link Rapport abominable à la police

Back to top button