Reconnaissance faciale : La Cnil réclame 20 millions d’euros à Clearview AI

Le logiciel de reconnaissance faciale de Clearview AI est illicite, clame haut et fort la Commission nationale de l’informatique et des libertés. to pronounce ce jeudi une sanction de 20 millions d’euros à l’encontre de la société americaine Clearview AI. supprimer cells déjà collectées.

All cool features, Clearview Ai aspires to photography, the origin of websites and social studies. Elle collecte pour ainsi dire l’ensemble des Photographies en ligne constables sans avoir besoin de se connecter à un compte. La société a pu s’appproprier 20 milliards d’images à travers le monde via cette method.

La société commercializes ensuite l’accès à sa base d’images. Le resultat apparaît sous la forme d’un moteur de recherche, où chaque individu peut être recherché à l’aide d’une Photographie via la reconnaissance faciale. influences.

Un use illicit des données des internautes

La Cnil explique avoir reçu des plaintes de particuliers depuis 2020 au sujet du logiciel de reconnaissance faciale de Clearview AI. .

a l’issue de son enquête, la Cnil a consté que le traitement des données personles s’effectuait sans base legal et que le dispositif, dans son ensemble, ne prenait pas systématiquement en compte le “droit des personnes” relationship.

La Cnil a decidé dans un premier temps de mettre en demeure la société Clearview AI de cesser la cllecte et l’usage des données de personnes se trouvant sur le territoire française. prononcer une sanction pécuniaire. Cette sanction à 20 million d’euros, un montant “maximal” au notice “des risques très importants pour les droits fontamentaux des personnes Concernées qui resultent du traitement mis en oeuvre par la société” souligne le communiqué de la Cnil .

Selon la Cnil, Clearview AI ne dispose pas d’un “intérêt legitime à collector et utiliser ces données, notamment au consider du caractère particulièrement intrusif et massif du procédé qui permet de récupérer les images présentes sur Internet des millions d’internautes en France” .

La Commission a également astreint la société américaine de 100 000 Euro par jour de late au-delà du délai de deux mois.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#appId=243265768935&xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));



https://www.zdnet.fr/actualites/reconnaissance-faciale-la-cnil-reclame-20-millions-d-euros-a-clearview-ai-39948788.htm#xtor=123456 Reconnaissance faciale : La Cnil réclame 20 millions d’euros à Clearview AI

Exit mobile version