Des sports

Rugby local populaire vs rugby champagne

En demi-finale du Championnat de France de rugby, le deuxième Stade Rochelais du Top 14 de la saison régulière affrontera le Racing 92 (3e) le vendredi 18 juin (20h45). Deux clubs, et deux manières très différentes de vivre le rugby. L’oblast de Primorskaya, en revanche, s’est peu à peu développé, en s’appuyant sur sa popularité inébranlable. Les Franciliens peuvent en revanche compter sur la solidité financière du président et le recrutement régulier de stars internationales.

La Rochelle, terre et bruit

Dans ces terres où se parfume l’air de l’océan Atlantique, la forme ovale est solidement ancrée au plus profond de la ville. Des célèbres tours du vieux port au port de Gross Orloges, tous les lieux emblématiques de la Charente-Maritime sont de bons endroits pour discuter du Stade Rochelais. Le club phare de la ville, La Rochel Formation, a montré vendredi une identité et des valeurs locales très fortes, et le rugby est en passe de se pérenniser face à des investissements accrus au fil des années.

Le Top 14 La Rochel est une institution très particulière. Sous l’impulsion du Président Vincent Marling, qui se tient depuis 1991, le Stade Rochelais s’est peu à peu construit les plus belles pages de son histoire depuis les années 1950 après avoir connu des matchs d’élite, mais pas beaucoup. Finaliste des Championnats de France 2017 et 2019. Le Rochelle Club, finaliste de la May Champions Cup, va avancer avec son label fétiche pour décrocher une belle deuxième place en fin de saison régulière. Après avoir perdu face au Stade Toulousain, le vice-champion d’Europe La Rochelle veut oublier ce douloureux souvenir, en visant le premier titre de l’histoire en Top 14.

Pour y parvenir, les Maritimes peuvent s’appuyer sur deux atouts du club Caravelle : les joueurs « locaux » et leur popularité. Zeno Kieft (qui fait partie du club depuis 2010), Romain Sazy (2010), Uini Atonio (2011), ou encore Kevin Gourdon (2012) ont longtemps été en jaune et noir, ce qui est particulièrement valorisant. Cohérence de la formation de laroshell. Une équipe quasi unique en France, avec un accompagnement atypique et populaire. Le mythique stade Marcel-De Flandre affiche complet depuis quatre saisons (moyenne de 16 000 spectateurs). Au total, 55 matchs ont affiché complet à domicile jusqu’à la réception du RCT le 22 février 2020, juste avant l’arrêt du Top 14 en raison de la crise sanitaire. Depuis lors, la cachette de Primorskaya a malheureusement sonné creux. Cependant, vendredi, quelques supporters seront présents parmi les 5 000 spectateurs attendus approuvés à la travée du stade Pierre Maurois à Villeneuve-Crépuscule.

Racing 92, star et un peu d’enthousiasme

L’écart entre la chaleur de la ville, qui oscille pour gonfler la ville au quotidien, et le relatif anonymat des courses déchirées entre le centre d’entraînement du Presi Robinson et le stade Paris La Défense Arena, c’est l’affaire de Paris. quartier. Mais Ciel et Brands, dirigé par le président militaire Jackie Lorenzetti (à la tête du club depuis 2006), construit à grande vitesse un autre projet, et aujourd’hui le “petit ensemble de caca” de l’Etat, La Rochelle, ressemble à un mastodonte face au front. ..

Les hommes d’affaires français étaient fondamentalement opposés aux hommes d’affaires rochelais. On s’est appuyé sur quelques joueurs « fidèles » (notamment Eddie Ben Arous, Juan Imhoff, Teddy Thomas, Camille Chat, Henri Chabansi) pour miser sur des stars internationales. Dan Carter (2015-2018), Joe Rokocoko (2015-2019), Jonathan Sexton (2013-2015), Sébastien Chabal (2009-2012) et d’autres ont été les têtes d’affiche de cette stratégie et ont parfois jasé. Depuis, le désir d’adopter le français a émergé. L’arrivée de la star du rugby français Gaël Ficou, ami de Teddy Thomas, symbolise aussi cette évolution qui peut permettre aux coureurs de suivre de nouveaux parcours.

Champion de France 2016, seul club à disputer toutes les finales du top 14 depuis la saison 2009-2010 et tripler les Vice-Champions d’Europe (2016, 2018, 2020), Racing 92, Saison Régulière 3 Second, est aujourd’hui une grande pelle internationale (Kurtley Beale, Simon Zebo, Finn Russell, Villimiva Katawa ou encore Bernard Le Roux). Cependant, contrairement à La Rochel, les Franciliens n’arrivent toujours pas à séduire et fidéliser une audience. Malgré la construction de la célèbre Paris La Défense Arena (capacité de 32 000 spectateurs), le soutien populaire est loin d’être au rendez-vous (moins de 50 % d’occupation sur la saison 2019-2020). Et si cet engouement tant attendu était déclenché par le deuxième, septième titre national de l’ère Lorenzetti, 31 ans après la victoire d’une autre ère de coureurs ? Une personne qui portait un nœud papillon rose et buvait du champagne à la mi-temps de la finale.

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Rugby local populaire vs rugby champagne

Source link Rugby local populaire vs rugby champagne

Back to top button