Économie

Sale affaire de gravats sous la belle histoire de la transition énergétique

Dans le massif classé de la Sainte-Baume, c’est une trace spectaculaire de la construction du tunnel de Toulon, qui a débuté dans les années 1990 pour désengorger le centre-ville. Recouvert d’un champ de panneaux solaires … un vaste plateau de 312 000 tonnes de déblais. En seulement deux ans, la parcelle de 22 hectares a été transformée.

Mais la justice est généreuse envers le propriétaire, «J’ai été condamné à une amende de 5 000 € ou 6 000 €. C’est un montant ridicule étant donné la grande somme d’argent qui est passée par ici... Ceci explique le géologue à la retraite Robert Durand.

Il y a plus de 600000 tonnes de déchets dans la nature

Selon la loi, les entreprises de construction sont tenues de déposer leurs gravats dans des centres de réception de déchets spécialisés ou des décharges spéciales, ce qui coûte environ 250 € par camion. En l’enlevant illégalement à un coût bien moindre, elle économise beaucoup d’argent … et les biens personnels qu’elle échange.Contactés, les propriétaires de parcelles affirment avoir touché “Environ 200 000 euros”..

Il détaille comment ces dépôts illégaux ont été effectués. «Moi, mon employé, j’avais un formulaire où le chauffeur remplissait« un tel numéro de camion, combien de tonnes ». J’avais un bon pour lui, un bon pour le chauffeur et un bon pour le principal qui était un bouygues à la fin. .. Il y en avait 3 ou 4 et il y en avait 1 pour chacun. Tout le monde le savait! ”

Entreprise multinationale de construction active

Le département étant intervenu, le groupe Bouygues a affirmé que «l’équipe s’est immédiatement tournée vers un site où la direction était pleinement conforme à la loi». Aucune action en justice n’a été engagée contre les sociétés du groupe chargées de la construction du tunnel de Toulon.

Néanmoins, en 2011, la fouille irrégulière de cet immense chantier a été condamnée par le gouverneur dans une lettre adressée au président de la région PICA.Selon cette lettre, au moins trois sites non autorisés Les destinataires de ces grandes quantités de gravats Dans l’arrière-pays provençal entre 2007 et 2009. Au total, plus de 600 000 tonnes de déchets du tunnel de Toulon ont atteint la campagne varoise.

Le propriétaire, qui a gardé le pillage de Bouygues, a été prié par le tribunal de restaurer ses terres. Au lieu de cela, il l’a vendu … au groupe Lafarge. Depuis, le leader mondial du béton l’a soutenu avec des panneaux solaires en 2016 … en partenariat avec le numéro un français de l’énergie solaire, Engie. Grande histoire de transfert d’énergie …

Extrait du document «Décharge illégale, scandale français» trouvé dans «Enquête complémentaire» du 25 mars 2021.

> Une rediffusion du magazine d’actualité de France Télévisions est disponible sur le site Franceinfo et dans la rubrique Magazine de son application mobile (iOS et Android).

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1407895342825011’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Sale affaire de gravats sous la belle histoire de la transition énergétique

Source link Sale affaire de gravats sous la belle histoire de la transition énergétique

Back to top button