Santé

Selon Olivier Véran, “les patients sont admis en réanimation toutes les 10 minutes”.

Les tensions hospitalières s’exacerbent alors que la cinquième vague de la pandémie de Covid-19 se poursuit en France. Olivier Véran a indiqué vendredi que de plus en plus de patients arrivaient en réanimation. Cette situation ne devrait pas s’améliorer avant janvier.

La figure qui montre l’ampleur de la cinquième vague. Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, invité sur franceinfo ce vendredi, a déclaré en France aujourd’hui que “les patients peuvent recevoir des soins intensifs toutes les 10 minutes, de jour comme de nuit”. Il a également fait des similitudes avec les « 2e et 3e vagues ».

“Selon le modèle de Pasteur, il y aura 2 000 patients Covid en réanimation le 5 décembre. C’est probablement le cas le 4 décembre, donc on participe au modèle, c’est un peu tôt”, a expliqué le ministre.

Vers le pic fin janvier

En utilisant les mêmes données, il estime que des pics de vagues peuvent se produire fin janvier. Pour faire face aux exacerbations de l’épidémie, Olivier Véran insiste sur “deux paramètres de base”. C’est un rappel de vaccination et un geste barrière.

La vaccination des enfants va bientôt commencer

“Vous pouvez bloquer les vagues en donnant 400 000, 500 000 et 600 000 rappels par jour”, a résumé le ministre, précisant que 500 000 injections par jour ont été réalisées en augmentation. Pour poursuivre cet effort, Olivier Véran a également promis d’ouvrir 600 à 700 000 créneaux de vaccination par jour.

“Nous avons suffisamment de vaccin à ARN messager pour vacciner tout le monde, nous ne dépendons donc pas des livraisons futures”, a assuré le ministre de la Santé.

La vaccination des adolescents de 5 à 11 ans « soumis à des formes graves » devrait également débuter fin décembre. En janvier, a-t-il déclaré, tous les enfants pourraient recevoir des injections si cela était vérifié par le ministère de la Santé.

Selon Olivier Véran, “les patients sont admis en réanimation toutes les 10 minutes”.

Source link Selon Olivier Véran, “les patients sont admis en réanimation toutes les 10 minutes”.

Back to top button