Santé

Si la HAS recommande : « Nous commencerons la vaccination de tous les enfants d’ici janvier ».

Olivier Véran a précisé que si les hauts responsables de la santé décident in fine de soutenir la vaccination de tous les enfants, le gouvernement l’ouvrira “peut-être progressivement et de n’importe quelle manière”.

Si un haut responsable de la santé le recommande, « nous commencerons la vaccination de tous les enfants d’ici janvier », a annoncé vendredi le ministre de la Santé à Mike in France Information.

“Pas à pas et optionnel”

Jusqu’à présent, l’organisme a “un peu plus” pour déterminer si le vaccin est “totalement sûr et efficace” et s’il constitue “un bilan positif des bénéfices et des risques” pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. J’ai besoin de “temps”.

Et si le ministère de la Santé décide enfin de soutenir la vaccination des enfants, le gouvernement l’ouvrira “peut-être progressivement et de n’importe quelle manière”, a précisé Olivier Véran.

« Éviter de s’étendre aux groupes vulnérables »

Dans ce cadre, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé jeudi dernier d’approuver une extension du vaccin contre le Covid-19 Comirnaty. [Pfizer] Comprend une utilisation pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Les régulateurs européens ont ensuite expliqué que les enfants âgés de 5 à 11 ans recevraient un tiers de la dose utilisée pour les personnes âgées en deux injections à trois semaines d’intervalle. Selon Olivier Véran, l’incidence inédite des 6-10 ans est de 750 pour 100 000 enfants de la même tranche d’âge, du fait que “les enfants ne peuvent pas être vaccinés aujourd’hui”.

“Il y a peu de cas graves chez les enfants, mais ils peuvent être infectés (…)”, donc la vaccination des enfants “évite la contamination aux populations les plus vulnérables”, a déclaré le ministre de la Santé.

Vaccinations pour les 5-11 ans à risque en “mi-décembre”

Une étude publiée vendredi dernier a estimé un risque supplémentaire de 30 % de contracter le Covid-19 s’il y avait des étudiants à la maison. Nombre pour augmenter les jeunes enfants.

“Pour les enfants qui présentent des comorbidités et sont fragiles (…) de mi-décembre à fin décembre, la vaccination leur est définitivement ouverte”, a ajouté Olivier Véran. Le ministre a déclaré que les dirigeants attendaient “une administration Pfizer adaptée aux enfants”.

Dans le premier avis sur les vaccinations âgées de 5 à 11 ans rendu mardi, le ministère de la Santé injectera des vaccins anticovides aux enfants de cette tranche d’âge vulnérable ou aux enfants en contact avec des personnes immunodéprimées.

Si la HAS recommande : « Nous commencerons la vaccination de tous les enfants d’ici janvier ».

Source link Si la HAS recommande : « Nous commencerons la vaccination de tous les enfants d’ici janvier ».

Back to top button